Quels sont les endroits préférés par les fourmis charpentières ?

Quels sont les endroits préférés par les fourmis charpentières ?

Les fourmis charpentières sont des insectes sociaux qui font leurs colonies principalement dans le bois. Elles creusent le bois ou l’isolant pour construire leurs nids. Contrairement aux termites, elles ne se nourrissent pas de bois.

À l’extérieur, les fourmis charpentières ne sont pas vraiment nuisibles. Bien que leurs excavations puissent parfois affaiblir les branches des arbres, dans la plupart des cas, les fourmis charpentières nichent dans du bois déjà pourri ou endommagé.

Elles deviennent nuisibles lorsqu’elles nichent ou recherchent de la nourriture dans les maisons et autres bâtiments. Généralement, la présence de fourmis charpentières peut indiquer qu’un bâtiment présente des problèmes tels que l’humidité, le bois pourri ou d’autres conditions propices aux infestations.

Comment reconnaitre les fourmis charpentières ?

Les fourmis charpentières sont relativement grosses, et les adultes varient en longueur d’environ 1/4 de pouce à 5/8 de pouce pour les fourmis ouvrières et jusqu’à ¾ de pouce pour les reproducteurs ailés.

Les fourmis charpentières peuvent être rouge jaunâtre, noires unies ou une combinaison de noir, rouge et orange rougeâtre. Contrairement aux autres fourmis, elles n’ont qu’un seul segment (ou nœud) entre le thorax et l’abdomen, un cercle de poils à l’extrémité de l’abdomen et un thorax uniformément arrondi lorsqu’elles sont vues de côté. Elles présentent également une « taille de guêpe », et leurs ailes sont de longueur inégale, la paire avant étant plus longue que la paire postérieure. Leurs antennes sont pliées à angle droit à mi-longueur.

Quels sont les endroits préférés par les fourmis charpentières ?

Les fourmis charpentières construisent normalement leurs nids dans des arbres creux, les aménagements paysagers constitués de bois, des bûches, des poteaux et du bois utilisé dans les maisons et autres structures. Elles s’abritent, ainsi que leur couvée, dans du bois et des interstices d’isolation et de charpente en bois. La croissance des colonies est influencée par l’humidité, car des niveaux d’humidité plus élevés favorisent la croissance et le développement des larves et des nymphes. Cela peut expliquer pourquoi les nids de fourmis charpentières sont plus fréquents dans le bois à forte teneur en humidité.

On comprend donc pourquoi les fourmis charpentières préfèrent le bois en décomposition. C’est d’ailleurs un signe qu’un bâtiment éprouve un problème de structure lorsque l’on fait la découverte de fourmis charpentières à l’intérieur.

De plus, elles entrent également dans les maisons et bâtiments à la recherche de nourriture. C’est pourquoi nous les retrouvons souvent dans les cuisines, où elles peuvent souvent se nourrir sans trop d’effort.

Comment prévenir une infestation de fourmis charpentières ?

Certains gestes peuvent réduire la probabilité d’infestations de fourmis charpentières :

– Corriger les problèmes d’humidité tels que les robinets qui fuient, les fuites de toit et les problèmes d’évacuation de l’eau.

– Remplacer le bois endommagé par la pourriture.

– Améliorer la ventilation sous la maison et dans le grenier.

– Enlever le bois de chauffage, les souches et les débris de bois près de la maison.

– Tailler les branches d’arbres ou d’arbustes qui touchent la structure de la maison.

Voir aussi

7 conseils pour arroser les arbres comme un arboriculteur professionnel

7 conseils pour arroser les arbres comme un arboriculteur professionnel