Organigramme pour écrire une comédie romantique hollywoodienne

hollywood

A force d’appliquer schémas d’écriture ultra normalisés et équations complexes pour déterminer avant même d’ouvrir Final Draft combien d’entrées réalisera un futur film, force est de constater que les grands studios hollywoodiens ne produisent pas que des chefs d’œuvres.

Mais vous savez quoi, chers lecteurs? Non seulement certains big boss le savent, mais ils s’en fichent, tant que le « produit » est rentable. Et s’il y a bien un genre qui fait recette worldwide, c’est la comédie romantique.

Voici une jolie recette à appliquer si vous rêvez d’exporter votre plume.

Lire le reste de cet article »

Immense Agnès Varda

varda

La 68ème édition du Festival de Cannes s’est close dimanche sur une cérémonie riche en émotions et récompenses pour le cinéma français. Ce fut aussi l’occasion de rendre hommage à l’une de nos plus grandes cinéastes, Agnès Varda.

Lire le reste de cet article »

Mettre son travail dans des cartons

boxes

Ces quatre dernières semaines, on m’a copieusement abreuvée de « tu vas à Cannes? », « à quelles dates seras-tu à Cannes? », puis de « viens-tu à telle projo cannoise? ». C’était bien gentil/tentant tout ça, sauf que moi, depuis quatre semaines, je cumule deux carrières: auteure-réalisatrice et… déménageuse. Pas très glamour cette nouvelle casquette, sauf qu’elle s’est révélée passionnante, créativement parlant…

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau de Paul Haggis

paul_haggis

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. 

Pour cette nouvelle édition, je vous propose de nous glisser dans le bureau du scénariste hollywoodien Paul Haggis.

Lire le reste de cet article »