Comment un lecteur professionnel analyse un scénario

Écrire un scénario requiert du temps et de l’énergie, aussi les jeunes auteurs ont-ils hâte d’envoyer leur œuvre à un producteur, aux organisateurs d’un concours, voire à une commission d’aide à l’écriture, dès la dernière ligne tapée. Ils imaginent sans doute que ces destinataires sauront déceler le potentiel de leur histoire, même si elle contient « quelques » faiblesses, sans réaliser qu’ils sont loin d’être les seuls à effectuer la même démarche…

Comment savoir quand un scénario est vraiment prêt à être lu? Que diriez-vous de découvrir comment un lecteur professionnel va l’analyser?

Lire la suite

Comment rédiger un squelette de son scénario?

squelette

L’écriture d’un scénario commence la plupart du temps par une idée, une image, un thème à aborder. C’est ce qu’on appelle la prémisse du récit. Mais tous les concepts d’histoires, aussi brillants qu’ils semblent de prime abord, ne sont pas forcément exploitables sous forme de scénario, encore faut-il qu’ils permettent de développer des personnages intéressants, une intrigue en trois actes, une dynamique objectifs/obstacles… 

Il existe diverses manières de tester la solidité d’un embryon d’histoire mais la plus efficace reste selon moi l’écriture d’un squelette. Kesaco? C’est ce que je vous propose d’étudier aujourd’hui…

Lire la suite

Que faut-il mettre dans une note d’intention?

questions

Beaucoup de jeunes auteurs vivent l’étape de la note d’intention comme une contrainte alors que c’est l’une des principales alliées du scénario. Au fil des ans, et des refus, ils finissent par réaliser à quel point ce fameux document peut leur être utile, voire indispensable, parce qu’ils comprennent qu’un scénario ne peut séduire personne s’il n’est pas ouvert. Quand on sait que le potentiel de l’histoire sera jugé sur le seul synopsis, on réalise l’impact que peut avoir une note d’intention. Même le plus brillant des synopsis ne peut exprimer seul tout le potentiel d’un projet.

Lire la suite

Comment écrire un documentaire?

Documentary

Comment coucher sur papier un parti pris de mise en scène, comment anticiper le contenu d’interviews qui n’ont pas encore été enregistrées, exprimer son propre point de vue sur des images qui n’ont pas encore été tournées ?

Pour avoir eu l’occasion de me frotter à cette écriture complexe, armée de mon enthousiasme débordant et de mon petit Lavandier illustré, il faut bien reconnaitre que l’expérience est déstabilisante mais ô combien enrichissante, libératrice même. On  n’écrit plus la fiction exactement dans le même état d’esprit après avoir goûté à l’écriture du réel…

Lire la suite