Mon année cinéma 2014

palo_alto_2

Tradition Scénario-Buzzesque oblige, voici le bilan de mon année cinéma. Je n’ai aucune prétention d’avoir un goût universel, ni de pouvoir graver dans la pierre quels sont les meilleurs ou les pires films de l’année, loin s’en faut. Mais puisqu’un blog sert avant toute chose à partager, je voudrais revenir sur mes gros coups de cœur, quelques jolies surprises… et grosses déceptions de 2014.

Lire la suite

Inspiration: belle interview de Lena Dunham dans les colonnes du webzine Salon.com. Elle y revient sur la genèse de sa vocation d’auteure et confesse sa relation psychotique aux deadlines.

Autre artiste inspirant et über productif, James Franco qui a eu une année 2013 pour le moins impressionnante! De quoi filer de sacrés complexes!

Mon année cinéma 2013

Frances-Ha

Tradition Scénario-Buzzesque oblige, voici le bilan de mon année cinéma. Je n’ai aucune prétention d’avoir un goût universel, ni de pouvoir graver dans la pierre quels sont les meilleurs ou les pires films de l’année, loin s’en faut. Mais puisqu’un blog sert avant toute chose à partager, je voudrais revenir sur mes gros coups de cœur, quelques jolies surprises… et grosses déceptions de 2013.

Lire la suite

Infatigable James Franco: que que l’on pourrait attribuer du sobriquet one buzz a month. ^^ Le mois dernier donc, le narcissique mais génial acteur/écrivain/cinéaste/peintre/producteur/metteur en scène de théâtre/essayiste publiait son autoportrait romanesque, Actor Anoynmous, en pleine promotion d’As I lay dying, long-métrage adapté de William Faulkner qu’il a écrit, réalisé, et dont il interprète l’un des rôles principaux. Et bien figurez-vous que ce mois-ci, James Franco fait la promo… d’une nouvelle co-réalisation, Interior. Leather Bar, long-métrage qui entend réconcilier film d’auteur et pornographie en reconstituant des scènes de sexe gay censurées du film Cruising de William Friedkin. Yep, en décembre, James Franco is the master of sex, j’adore ce mec! 🙂