Writing life, normal life?

Selon la légende urbaine, les auteur(e)s pros seraient des no life. Au risque de faire plaisir aux belle-mères, voisins, banquiers, boulangères, pharmaciennes et poissons rouges, c’est un peu vrai, la preuve en images… 😉

A quoi reconnait-on un(e) auteur(e) de profession? A bien des signes cliniques, à vrai dire, mais parfois un dessin vaut tous les mots…

On rigole, mais on se moque pas! 😉

Quelques outils pour ne pas péter les plombs :

Copyright©Nathalie Lenoir 2017