Dans le bureau de John August, volume 2

johnaugust

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. 

Pour cette nouvelle édition, je vous propose de nous glisser (à nouveau) dans le bureau du scénariste hollywoodien John August.

Lire le reste de cet article »

Ecrire un scénario à partir de fiches (ou index cards)

index cards

Si sur notre sol l’écriture de scénario a un aspect un peu « bohème », chaque auteur développant sa propre méthode (on non méthode) de travail au gré de ses expériences, les choses sont beaucoup plus normalisées chez nos confrères américains, sans doute parce que le parcours pour devenir scénariste est plus balisé outre-Atlantique.

Vous avez certainement déjà entendu parler, ne serait-ce que dans ces colonnes, du fameux writers’ board (tableau d’écriture), mais aussi des non moins mythiques index cards dont la plupart des scénaristes américains raffolent.

Voyons ensemble en quoi elles consistent…

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau de Corinne Klomp

CKlomp4

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. Je vous propose de découvrir, à travers cette nouvelle rubrique, les bureaux de quelques scénaristes français(e), mais aussi leurs méthodes, leurs routines d’écriture…

Pour cette nouvelle édition, c’est ma consoeur Corinne Klomp qui nous ouvre la porte de son bureau…

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau de Négar Djavadi

NégarDjavadi4

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. Je vous propose de découvrir, à travers cette nouvelle rubrique, les bureaux de quelques scénaristes français(e), mais aussi leurs méthodes, leurs routines d’écriture…

Pour cette nouvelle édition, c’est ma consoeur Négar Djavadi qui nous ouvre la porte de son bureau…

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau d’Anaïs Carpita

ACarpita

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. Je vous propose de découvrir, à travers cette nouvelle rubrique, les bureaux de quelques scénaristes français(e), mais aussi leurs méthodes, leurs routines d’écriture…

Pour cette nouvelle édition, c’est ma consoeur Anaïs Carpita qui nous ouvre la porte de son bureau…

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau de Charlotte Paillieux

CPailllieux3Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. Je vous propose de découvrir, à travers cette nouvelle rubrique, les bureaux de quelques scénaristes français(e), mais aussi leurs méthodes, leurs routines d’écriture…

Pour cette nouvelle édition, c’est ma consoeur Charlotte Paillieux qui nous ouvre la porte de son bureau…

Lire le reste de cet article »