Faut-il passer à la réalisation pour voir son spec-script tourné?

questions

Nouvelle édition du S.A.V des lecteurs, rubrique à l’attention des jeunes Padawans dans laquelle je traite les interrogations et thématiques qui reviennent le plus souvent dans vos messages, n’ayant pas le temps d’y répondre individuellement, en espérant que cela puisse profiter au plus grand nombre.

Cette question est plus que pertinente dans le contexte cinématographique français, le seul soucis, c’est que maints auteurs se la posent… au mauvais moment. 😉

Lire la suite

Robert Altman & le scénario

En ce moment, je suis notamment plongée dans le passionnant ouvrage Le nouvel Hollywood de Peter Biskind, qui comme son nom l’indique traite de la Nouvelle Vague du cinéma américain, dans les années soixante-dix. On y apprend des milliards de choses, quitte à écorner quelques mythes… 😉

Altman scenario

Lire la suite

Les origines de la « théorie de l’auteur »

auteur-theory

S’ils ne participent pas forcément à l’écriture des scénarios qu’ils mettent en images, les cinéastes sont considérés comme les seuls « auteurs » de leurs films, au grand dam des scénaristes, mais aussi de bien des réalisateurs à vrai dire. Comment et pourquoi en sommes-nous arrivés à cette situation? Je vous propose de visionner un exposé à ce sujet…

Lire la suite

Joss Whedon: de l’écriture à la réalisation

Joss-Whedon on set

De nombreux scénaristes désirent passer à la réalisation, frustrés de voir leurs textes « trahis » par celui ou celle qui les met en images. Ce n’est carrément pas la meilleure raison, ni la plus légitime. 😉

Voyons comment Joss Whedon aborde cette double casquette…

Lire la suite

Emmanuel Carrère & l’adaptation

ECarrère

Pour avoir eu à la fois le privilège et la malchance de devoir porter une oeuvre littéraire contemporaine à l’écran, je regrette amèrement que tous les romanciers ne partagent pas l’opinion d’Emmanuel Carrère. 😉

Lire la suite

L’importance de la frustration dans le processus créatif

Si le scénariste professionnel ne passe pas ses journées à écrire ses propres histoires sans aucune contrainte, c’est même tout le contraire, n’allez pas croire pour autant que cela bride sa créativité. Ecrire pour un tiers, qu’il soit cinéaste ou producteur, se plier à des contraintes de format, de ton, de cible d’audience, s’intéresser à des sujets qu’on n’aurait jamais choisis soi-même, respecter des deadlines très brefs, tout cela est excellent pour développer son imagination et améliorer sa plume. Démonstration en images…

Lire la suite