Comment écrire un film d’horreur?

exorcist

Si les films de genre font les belles heures du cinéma hollywoodien depuis sa création ou presque, force est de constater que la recette fonctionne nettement moins bien sur notre sol. Il est commode de blâmer l’écart des budgets consacrés à ces oeuvres des deux côtés de l’Atlantique, mais je suis quant à moi persuadée que beaucoup de scénaristes et cinéastes français pêchent par orgueil.

Bien entendu, à force d’être ultra calibrée, l’écriture de scénario américaine en devient parfois artificielle, mais en matière de dramaturgie, il est in-dis-pen-sable de connaitre et maîtriser les règles spécifiques à tel ou tel genre avant de prétendre s’en affranchir.

Puisqu’aujourd’hui c’est Halloween, je vous propose de nous pencher sur l’écriture d’un film d’horreur.

Lire le reste de cet article »

01

Pourquoi un scénario est-il rejeté par un producteur? Pour moult raisons à vrai dire, la plupart étant plus que justifiées. Le site Rocky Rama publie une infographie illustrant l’enquête d’un script reader hollywoodien auprès de cinq studios indépendants. Le marché du scénario est bien entendu très diffèrent des deux côtés de l’Atlantique mais il y a tout de même matière à cogiter… :-)

Ecrire un scénario à partir de fiches (ou index cards)

index cards

Si sur notre sol l’écriture de scénario a un aspect un peu « bohème », chaque auteur développant sa propre méthode (on non méthode) de travail au gré de ses expériences, les choses sont beaucoup plus normalisées chez nos confrères américains, sans doute parce que le parcours pour devenir scénariste est plus balisé outre-Atlantique.

Vous avez certainement déjà entendu parler, ne serait-ce que dans ces colonnes, du fameux writers’ board (tableau d’écriture), mais aussi des non moins mythiques index cards dont la plupart des scénaristes américains raffolent.

Voyons ensemble en quoi elles consistent…

Lire le reste de cet article »

Comment Hollywood voit les scénaristes

S’il est généralement un écrivain de l’ombre, le scénariste est parfois mis en lumière par le média même auquel il consacre son existence. En France c’est relativement peu fréquent mais Hollywood prise le pied de nez qui consiste à faire du scénariste le protagoniste d’un film. Légitime retour d’ascenseur ou private joke cynique?

Il faut bien reconnaitre que lorsque l’auteur est représenté à l’écran, c’est rarement sous son meilleur jour… Vous voulez quelques exemples?

Lire le reste de cet article »

Anatomie du scénario de cinéma américain

surgeon

Vous l’aurez sans doute noté, on n’aborde pas vraiment la dramaturgie de la même manière des deux côtés de l’Atlantique. Si en France, l’histoire, c’est à, dire le fond, passe avant la forme, les films illustrant la vision d’un cinéaste, aux USA on applique les règles de la dramaturgie avec une précision chirurgicale… au risque de sacrifier le fond à la forme.

Je vous propose d’autopsier ensemble un scénario américain afin de voir ce qu’il a dans les tripes…

Lire le reste de cet article »