A quoi pourrait ressembler la saison 38 de « Girls »? ^^

girls

Je ne sais pas si, comme moi, vous attendez avec impatience la saison 3 de la série « Girls », créée, dirigée et interprétée par Lena Dunham, véritable it girl du scénario, mais je vous propose un réjouissant avant-goût de la saison… 38! ;-)

Lire le reste de cet article »

Quelques scénarios écrits par des femmes

Jennifer Jason Leigh

Puisqu’on nous octroie généreusement, à nous les filles, toute une journée sur trois-cent soixante-cinq, je n’ai pas pu résister à l’envie de vous parler des femmes scénaristes, il faut dire que je maîtrise un peu le sujet… ;-)

J’avais l’année dernière profité de cette date pour pousser un petit coup de gueule au sujet du machisme qui règne encore dans les domaines de l’audiovisuel et du cinéma., je vous propose cette année un petit coup de promo pour d’éminentes consoeurs. Que diriez-vous de (re)découvrir quelques grands films écrits par des femmes et d’en lire les scénarios?

Lire le reste de cet article »

Lena Dunham, nouvelle it girl du scénario

Que vous ayez déjà ou non découvert sa tendrement culottée série Girls, je suppose que le nom de Lena Dunham vous est déjà familier? A… vingt-six ans à peine (sic!), elle est la nouvelle coqueluche des studios hollywoodiens et la presse américaine la compare déjà, certes à la va-vite, à Woody Allen. Si la série qu’elle co-produit, écrit, réalise et interprète ne révolutionnera sans doute pas l’histoire du petit écran, il faut reconnaitre que cette nouvelle it girl du scénario y brosse avec talent le portrait d’une génération de New Yorkaises nettement moins conquérantes et glamour que les héroïnes de Sex and the city. Portrait de cette jeune scénariste couillue…

Lire le reste de cet article »

8 mars journée de la femme scénariste

Puisqu’on nous octroie généreusement, à nous les filles, toute une journée sur trois-cent soixante-cinq, je n’ai pas pu résister à l’envie de vous parler des femmes scénaristes, il faut dire que je maîtrise un peu le sujet… ;-)

Sans me lancer dans un grand débat féministe, je voudrais rectifier le tableau très candide que brosse la presse au sujet du soi-disant girl power s’épanouissant en terres hollywoodiennes depuis quelques années, avec la starification de quelques figures de proues du fameux fempire, Diablo Cody en tête, ou le sacre de la très bankable Melissa Rosenberg. Contrairement à la rumeur, les femmes scénaristes américaines ne luttent pas à armes égales avec leurs confrères masculins, les scénaristes françaises non plus à vrai dire, même si c’est dans une moindre mesure…

Lire le reste de cet article »