Francis Ford Coppola et l’écriture

Il est de coutume en France de considérer le réalisateur comme « l’auteur » de son film, et ce quel que soit son degré d’intervention dans l’écriture du scénario. Il est d’ailleurs fort rare qu’un de nos cinéastes souhaite mettre en images une histoire dont il ne serait pas à l’origine.

Les mentalités sont très différentes outre-Atlantique, où l’on considère qu’écriture et réalisation sont deux métiers bien distincts et qu’on peut exceller dans l’un sans forcément maîtriser l’autre. S’ils n’écrivent pas leurs films, personne ne considérerait Alfred Hitchcock, Steven Spielberg, ou encore Martin Scorsese comme de « simples techniciens ». Et lorsqu’un cinéaste américain touche à l’écriture, c’est en séparant les casquettes. Je crois que le mieux est encore de laisser l’un des monstres sacrés hollywoodiens, mister Francis Ford Coppola, l’expliquer avec ses propres mots…

Lire le reste de cet article »

Trousse de secours à l’usage du scénariste

1st aid

N’en déplaise aux belles-mères, banquiers, pharmaciennes et poissons rouges, le scénariste n’est pas un gros fainéant qui passe ses journées le cul vissé sur une chaise. Enfin si, il passe bien ses journées le cul vissé sur une chaise, mais pour TRAVAILLER, et pas qu’un peu! Si cette profession peut sembler facile/reposante/sans danger aux yeux du profane, laissez moi vous dire que s’enfermer une soixantaine d’heures par semaine en tête à tête avec son écran d’ordinateur n’a vraiment rien d’une sinécure.

Croyez-le ou non mais être scénariste peut même gravement nuire à la santé, à moins bien entendu de se soigner en conséquence. Voici quelques remèdes incontournables à glisser dans votre armoire à pharmacie si vous exercer cette profession périlleuse ou compter prochainement rejoindre nos rangs…

Lire le reste de cet article »

L’importance de la frustration dans le processus créatif

Si le scénariste professionnel ne passe pas ses journées à écrire ses propres histoires sans aucune contrainte, c’est même tout le contraire, n’allez pas croire pour autant que cela bride sa créativité. Ecrire pour un tiers, qu’il soit cinéaste ou producteur, se plier à des contraintes de format, de ton, de cible d’audience, s’intéresser à des sujets qu’on n’aurait jamais choisis soi-même, respecter des deadlines très brefs, tout cela est excellent pour développer son imagination et améliorer sa plume. Démonstration en images…

Lire le reste de cet article »

Base de données Korda des aides européennes

L’Observatoire Européen de l’Audiovisuel propose sur son site web une base de données nommée KORDA.

Ce précieux outil recense toutes les aides publiques aux œuvres cinématographiques et audiovisuelles en Europe. A bookmarker de toute urgence!

Lire le reste de cet article »

Une heure en compagnie de Robert Towne

robert towne

En cinquante ans de carrière, Robert Towne a signé l’écriture d’une grosse trentaine de films, dont le mythique Chinatown de Roman Polanski, qui lui valut notamment l’Oscar du Meilleur Scénario Original et l’admiration éternelle de toute la profession. Je vous propose de passer une partie de la matinée en sa compagnie, c’est Noël avant l’heure! :-)

Lire le reste de cet article »

Une heure en compagnie de Billy Wilder

Billy Wilder Writing WM

Si Billy Wilder fut l’un des cinéastes emblématiques de l’âge d’or du cinéma hollywoodien, c’est avant tout grâce à ses talents de scénariste. En près de cinquante ans de carrière, il a signé, seul ou en tandem, soixante-quinze scripts, dont certains comptent, aujourd’hui encore, comme les meilleurs jamais écrits. Raison de plus pour l’écouter, encore et encore, évoquer ses recettes d’écriture. :-)

Lire le reste de cet article »