Ecrire le silence

LIT

« Show, don’t tell » (montre ne raconte pas) nous enseignent tous les manuels de dramaturgie, et ils font bien. Ecrire un scénario consiste avant toute chose à écrire des images. Et un beau silence est toujours plus puissant que le plus chouette des dialogues, comme nous le rappelle la vidéo du jour.

Lire la suite

Le 7ème art selon Peter Biskind

SMH2

Il y a quelques mois je vous confiais mon amour total pour Le Nouvel Hollywood de Peter Biskind, génial ouvrage qui décrypte la nouvelle vague du cinéma américain, dans les années soixante-dix, et son naufrage à l’aube de la décennie suivante. Et bien figurez-vous que je suis en train de me délecter avec la suite! 🙂

Lire la suite

Caractérisation & sexisme, volume 2

manic-pixie-dream-girl

Ce n’est pas un scoop, le cinéma offre (trop) peu de rôles aux femmes, si ce n’est pour jouer les faire-valoir, et quand un film repose sur un personnage féminin, il ne brille pas forcément par la finesse de sa caractérisation. Imaginez un peu que ces archétypes, épais comme du papier à rouler, se rebiffent? C’est l’objet de la drôlissime vidéo du jour

Lire la suite

La place du scénariste dans la chaîne alimentaire

Vous rêvez de travailler « dans le cinéma », mais êtes-vous vraiment fait(e)s pour devenir scénaristes, jeunes Padawans? Cette infographie signée Filmsourcing vous le dira (cliquez sur l’image pour l’agrandir) … 😉

Filmsourcing_CareerGuide-2

Lire la suite

La structure en 3 actes (et un schéma)

Aux USA, vous le savez, tout est affaire de formule, et on ne plaisante pas avec la structure en trois actes. Je vous propose une infographie qui vaut bien des discours… 🙂

Calvin 3 acts


Source: Tim Stout

Vous avez du mal à passer de la théorie à la pratique? Voici une représentation claire et synthétique d’un scénario bien structuré:

3 act structure

Comprendre la structure d’un scénario :

Copyright©Nathalie Lenoir 2016



De l’intérêt d’écrire « on spec »

spec work

Si outre-Atlantique le marché du spec-script est en crise, hégémonie des grosses franchises oblige, il est en France quasi inexistant. Depuis la Nouvelle Vague,  les réalisateurs sont considérés comme les « vrais auteurs » des films et désirent rarement mettre en images des sujets qu’ils n’ont pas initié. On notera au passage que cela ne gène nullement les Spielberg, Scorsese et autres, hem. 😉

Quoi qu’il en soit, et même sur notre sol,  le spec-script présente bien des avantages, même si ce ne sont pas forcément ceux que son auteur imagine…

Lire la suite