La fiche de lecture de ‘Chinatown’ (ou presque)

hollywood

Passer à la moulinette des grands studios hollywoodiens n’est pas chose aisée pour un scénariste, quelle que soit sa notoriété. Un auteur-producteur, Brian Caldirola, s’est amusé à illustrer le process en appliquant la philosophie actuelle… à quelques chefs d’oeuvres du 7ème art. Après Titanic, c’est Chinatown qui en fait les frais… 😉

Lire le reste de cet article »

Les faiblesses les plus courantes dans les spec-scripts

rejectedstamp

A quoi un producteur ou chargé de développement reconnait-il si un scénario est signé par un scénariste professionnel ou un débutant? A bien des signes à vrai dire, et pas uniquement le nom sur la couverture. 😉

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau de John Irving

john irving

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques romanciers ou scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. 

Je vous propose, grace au TIME, de nous glisser dans la maison, et le bureau du grand romancier et scénariste John Irving.

Lire le reste de cet article »

L’importance des 10 premières pages d’un scénario

first10pg

Vous l’aurez sans doute noté, on n’aborde pas vraiment la dramaturgie de la même manière des deux côtés de l’Atlantique. Si en France, l’histoire, c’est à, dire le fond, passe avant la forme, les films illustrant la vision d’un cinéaste, aux USA on applique les règles de la dramaturgie avec une précision chirurgicale… au risque de sacrifier le fond à la forme. Quelle que soit sa nationalité, le scénario doit cependant posséder une vertu essentielle: accrocher le lecteur dès ses premières pages, sans quoi il est refermé aussi sec.

Je vous propose un tutoriel sur le rôle crucial des fameuses « 10 first pages » auxquelles les auteurs américains apportent un soin particulier, et que les scénaristes français négligent trop souvent… à leurs risques et périls. 😉

Lire le reste de cet article »