Les coulisses de l’écriture de mon roman

FB page

Il y a quelques mois, je vous livrais ici même ma méthode d’écriture, non pas qu’elle soit meilleure ou pire qu’une autre, mais parce que j’étais bien placée pour en parler. C’est à ce jour l’article qui a le mieux marché sur ce blog, aussi cela m’a t-il donné quelques idées… 😉

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau de Damon Lindelof

Damon Lindelof photographed in his office in Santa Monica on April 28, 2016

Crédit images: Ye Rin Mok for Variety

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques romanciers ou scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde.

Je vous propose de nous glisser, grâce à Variety, dans le bureau du scénariste et showrunner Damon Lindelof.

Lire le reste de cet article »

Infographie: comment optimiser son espace d’écriture

cowriters

writer cabinet

Parce qu’un(e) auteur(e) efficace est un(e) auteur(e) bien installé(e), voici quelques idées pour aménager, ou améliorer, votre espace d’écriture… 🙂

Lire le reste de cet article »

En interview pour Women in Film France

itw wiif

J’ai été interviewée par Cynthia-Laure Etom, présidente de Women in Film France, à l’occasion de la publication de mon roman. 🙂

Lire le reste de cet article »

Dans le bureau de John Irving

john irving

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques romanciers ou scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde. 

Je vous propose, grace au TIME, de nous glisser dans la maison, et le bureau du grand romancier et scénariste John Irving.

Lire le reste de cet article »

Optimisation de l’espace

shelfie

Huit mètres linéaires sur deux mètres cinquante de haut, soit quelques centaines de bouquins et quelques autres « trucs »… 😉

Lire le reste de cet article »