Wish-list (et bonnes résolutions) de rentrée

Parce qu’aborder la rentrée, c’est se fixer une discipline, mais aussi se récompenser pour les efforts à fournir, voici l’édition 2017 de mon rituel favori (et in-con-tour-na-ble) de septembre: la wish-list. 😉

Puisque l’année dernière, cette wish-list vous avez intéressés, amusés (ou peut-être consternés ^^), rebelote, et bilan des résolutions 2016, sinon c’est pas marrant. 😉

J’ai maintes fois évoqué la nécessité pour un(e) auteur(e) d’aborder la rentrée avec des rituels et objectifs, et plus on avance dans sa carrière, plus l’aspect plaisir de la chose devient essentiel. C’est génial, bien entendu, de savoir qu’on aura du boulot (et les sous qui vont avec), tout au long de l’année à venir. Mais d’une certaine manière c’est écrasant d’avoir de longs mois d’écriture planifiés à l’avance, ça laisse peu de place pour la fantaisie. Enfin les projets perso quoi. 🙂

Comme vous le savez (mon banquier le sait, lui, en tout cas), en bonne athlète de l’écriture, je ne boude aucune occasion de me faire plaisir.  Sur ma wish list 2017-18:

    • J’ai effectivement revu l’intégrale d’X-Files, l’an dernier. Quel bonheur mais punaise, ça prend du temps! 😉 Cette année, je compte revoir les intégrales de Breaking Bad et Twin Peaks, magnifiques leçons de caractérisation pour l’une, d’atmosphère pour l’autre. Je profite de l’occasion pour vous recommander chaudement mon dernier coup de coeur sériel et britannique Little boy blue.

    • J’ai bien acheté un second professional notebook de Moleskine cette année. Et deux autres Moleskine tout court. Et je ne vous parle même pas des deux offerts par des amies. Oui oui, plus cinq donc. Pas de nouvel achat prévu en 2018, mais en même temps, douze mois, c’est long… 😉

    • Après moult tergiversations, je ne suis pas repassée à l’agenda papier. J’ai bien failli, pourtant, craquer pour un modèle Alice in Wonderland de chez… Moleskine! #irrécupérable

    • J’ai été, l’an dernier, relativement raisonnable quant aux achats de papeterie et gadgets en tous genres. Il faut dire qu’un gros rangement de mes tiroirs de bureau m’a bien foutu la honte. ^^

    • Je n’ai pas non plus acheté de housse pour mon McBook Pro, ne trouvant pas mon bonheur. Celles qui sont funky ne sont pas assez solides à mon gout. Celles qui semblent secure sont chiantes à mourir, côté design. Trouverai-je mon bonheur cette année? Affaire à suivre…

    • Je n’ai pas poussé les murs de mon mini bureau, mais presque, grace à l’ami Suédois et ses cubes magiques:

    • Côté fuel for writing, j’ai éclusé des hectolitres de thé et bouffé deux fois mon poids en chocolat. J’ai beau ne pas être lourde, ça fait quand même beaucoup de chocolat. Je pourrais vous dire que bonnes résolutions obligent, je vais réduire ma conso. Ce serait un (très) gros mensonge. 😉

    • Les biographies d’auteurs inspirant à lire cette année, dont un ouvrage hélas tristement d’actualité:

  • Hors de question de mettre le hola sur les post-it kawaï spécial rentrée:

  • Je me suis effectivement acheté un nouvel iPhone l’an dernier et commence à lorgner gentiment sur… un nouvel appareil photo, genre un Leica qui coute un rein. #coucoumonbanquier

Et dans la série vraies bonnes résolutions, j’ai réussi à en tenir six sur les dix de l’année écoulée. Côté sommeil c’est toujours pas ça et je pense que je vais me faire interdire de bibliothèque, à la manière des blacklistés des Casinos. Mon gros challenge, pour l’année à venir, sera de terminer mon roman en cours, et d’avancer sur celui qui est en chantier, et ce malgré tout le boulot qui m’attend par ailleurs.  Toute cette bonne volonté mérite quelques paires de shoes, non? 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2017