Comment John Cassavetes écrivait ses scénarios, volume 3

Nouvelle plongée dans l’ouvrage Cassavetes on Cassavetes, l’un des bouquins les plus passionnants que j’ai lus à ce jour…

Je vous ai déjà confié mon amour pour Cassavetes on Cassavetes, biographie croisée dans laquelle Ray Carney raconte le grand cinéaste en s’appuyant sur les nombreuses interviewes de ce dernier. On y découvre notamment comment le grand cinéaste écrivait ses scénarios, à partir d’improvisations sur le plateau mais aussi au moment du montage, désacralisant l’objet scénario et laissant son ego (pourtant monumental) au vestiaire.

Ce n’est pas pour autant qu’il prenait l’écriture à la légère, loin s’en faut, comme le souligne les extraits que voici, c’est juste qu’il avait assez de recul, en tant que cinéaste, et surtout en tant qu’acteur, pour la considérer comme un work in progress, un art connecté avec celui de tous les intervenants de la chaine de création du film:

Comme je vous l’ai déjà expliqué, mon passé d’actrice m’aide énormément à écrire, aussi bien en terme de rythme, que de caractérisation et dialogues. Je vous conseille vivement de faire un stage de comédie, même bref, afin de compléter votre apprentissage de la dramaturgie. Je vous recommande aussi de vous plonger dans l’ouvrage culte de Constantin Stanislavski, afin de comprendre la création de personnages de façon plus organique:

Must read, quelle que soit la langue :

Copyright©Nathalie Lenoir 2017