Les français et le cinéma en salles

D’après une enquête médiamétrie sur les grandes tendances de l’année cinéma 2016, la diffusion en salles se porte bien et, je cite:

 

si on aime aller au cinéma, c’est à 38% pour découvrir des histoires, à 36% pour voir un film d’un genre cinématographique que l’on apprécie. Les autres facteurs incitatifs comme les acteurs (27%), les personnages (22%) apparaissent comme moins déterminants. Quant à la critique, elle ne pèse que pour 16% et les affiches pour 15% (Source: ZDNet)

Donc ce serait pas mal de recommencer à penser en termes d’écriture et d’univers cinématographique plutôt que d’équation marketing et casting « liste A », non? Je dis ça, je ne dis rien. Je ne suis pas la seule à le penser cela dit, et je vous recommande vivement la lecture d’un récent article intitulé, When did French comedies become so reactionary?, tout est dans le titre…;-)

Vous pourrez consulter l’étude 75000 cinéma dans le détail sur le site de Médiamétrie.

Copyright©Nathalie Lenoir 2017