Vis ma vie de book-addict

Caser toujours plus de livres dans un appartement toujours aussi petit, un combat permanent, mais l’ami suédois vient de m’aider à marquer des points… 😉

Huit mètres linéaires sur deux mètres cinquante de haut, ça permet de caser combien de bouquins? Pas assez en ce qui me concerne, ce qui fait que mon bureau miniature est lui aussi envahi.

C’est de notoriété publique, y a deux domaines dans lesquels je suis no limit en termes de shopping: les shoes et les bouquins. Ceci expliquant cela, je fais de fréquentes descentes chez l’ami suédois. Mais depuis que je suis l’heureuse propriétaire d’un appartement lilliputien, elle est finie, la belle époque du « j’ai plus de place pour mes bouquins, allons acheter une bibliothèque ». C’est que j’ai plus de murs libres, moi! Plus de murs libres mais encore quelques morceaux de murs, d’où l’utilité de ces cases (solidement chevillées vu le poids qu’elles supportent), qui fleurissent au fil des mois aux quatre coins de mon petit chez-moi. 🙂


Résultat des courses: j’ai passé trois jours à réorganiser toutes mes bibliothèques (selon une logique que je suis la seule à comprendre), mais j’ai plein de place pour de futurs achats, gniiiiii!

Sérieux, vous avez déjà vu un bureau aussi bien rangé? Pas le mien en tout cas! 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2017