Comment un(e) auteur(e) peut booster son inspiration?

Où les auteur(e)s professionnel(le)s trouvent-ils leurs idées, une fois qu’ils/elles ont fait le tour des sujets personnels? Dans leurs lectures, bien entendu, ou dans les documentaires et fictions qu’ils regardent sur petit comme grand écran. Mais c’est loin de suffire. Il existe tant d’autres voies, que je vous propose d’explorer ensemble

Je considère l’inspiration comme un  muscle qui a besoin de travailler quotidiennement afin d’éviter la panne sèche. Je vous ai déjà raconté ma petite gymnastique personnelle, dans les grandes lignes tout du moins. Mais j’emploie bien d’autres outils, dont voici quelques uns:

Pinterest

De même que je rédige et illustre un cahier d’inspiration par projet, je créé des moodboards sur Pinterest, par thématiques. Certains sont en accès public, et d’autres, ceux qui concernent mes projets en écriture, sont privés. L’aspect réseau social de Pinterest est hyper stimulant pour les auteurs: non seulement on y trouve des photos, infographies, tutoriels ou vidéos déments, mais on a la possibilité de s’abonner aux tableaux de ses auteurs favoris, et donc de se plonger dans leurs propres sources d’inspiration.

Tumblr

De même que tenir un journal d’auteur(e), ou écrire des pages matinale, aide à rester connecté(e) avec son moi créatif, le blogging est un excellent exercice pour booster son inspiration. Comme Pinterest, Tumblr offre une dimension « sociale » qui permet de connecter son inspiration à celle des autres. L’usage intensif du hashtag vous permettra de trouver instantanément votre bonheur. J’y tiens moi-même un blog, Wilderness, sur lequel je poste des vidéos, poèmes ou photos qui m’influencent, et j’ai le bonheur d’y découvrir quotidiennement des pépites, via les blogs auxquels je suis abonnée.

YouTube / Dailymotion 

On y trouve une foultitude de films (hem), documentaires, webséries, concerts, ballets, opéras, mais aussi des masterclass et interviewes d’auteur(e)s et cinéastes. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les gens les plus créatifs sont eux-mêmes entourés de brillants artistes, penseurs, scientifiques, innovateurs… Et on peut les trouver sur la Toile à défaut de les avoir sous la main. Chaque auteur(e) a beau avoir un univers et des centres intérêts qui lui sont propres, il ou elle a tout intérêt à sortir de sa zone de confort, le plus souvent possible. 🙂

Je vous ai déjà confié mon amour pour l’émission Blow Up d’Arte. je suis également fan des chaines Tracks et Vox Pop (Arte toujours), Fondation Cartier pour l’art contemporain, Film Courage, WatchMojo, Nowness, CineFix, Eyes on Cinema, Film Society of Lincoln Center… Il existe des chaines pour tous les centres d’intérêt et s’y abonner permet de gagner bien du temps dans ses recherches. 🙂

Vimeo

Un véritable eldorado pour visionner des courts-métrages, mais aussi des tutoriels d’écriture et/ou réalisation, et des essais cinéphiles.

TED

Ze place to learn… everything about everything, totalement addictif! Quand je vous parlais de sortir de sa zone de confort, c’est vraiment l’un des meilleurs moyens à l’heure actuelle. L’un des plus accessibles en tout cas.

Les podcasts

Alors là, comment dire? Comme pour Ted, l’idée est de ne pas se cantonner à ses sujets de prédilection, pour explorer les passionnantes ressources disponibles. Je crois d’ailleurs que je vais me fendre d’un article dédié, tant j’ai déniché de pépites… 😉

Les applications

Elles sont pléthore, que ce soit sur iTunes ou l’Android market, les applications spécialement dédiées aux auteurs. Certaines sont purement utilitaires (prise de notes, dictaphone, dictionnaires, gestion des listes…), d’autres sont axées sur l’inspiration. J’aime bien A novel idea, ou Mindly par exemple, mais je suis loin d’avoir exploré toutes les richesses en la matière. 🙂

La bibliothèque municipale

Aucune excuse pour ne pas exploiter cette formidable (et gratuite) mine de science et d’inspiration. J’y emprunte des romans et livres d’art, et j’aime beaucoup y parcourir les rayons sociologie, psychologie et criminologie (l’un de mes gros sujets d’études depuis plus de dix ans). Cela me permet de consulter des ouvrages que je n’aurais pas achetés, craignant de ne jamais avoir besoin ou envie de les relire.

Les expos

Bien entendu, l’offre est plus riche à Paris qu’en province, on en organise cela dit même dans les petites communes. Et la bonne nouvelle, c’est que nombre d’entre elles sont gratuites. Mes lieux fétiches sont dans le Marais: la Galerie Sakura, la Galerie de l’instant et la Galerie Cinéma. Certains sites, comme Sortir à Paris recensent les expos du moment et en province, il suffit de passer à la mairie, ou à l’office de tourisme, pour avoir toutes les infos.

Cette liste de ressources n’est en aucun cas exhaustive. L’idée c’est de s’ouvrir au monde qui nous entoure, on est d’ailleurs souvent inspiré(e) par le simple spectacle de la rue, par les discussions qu’on surprend dans les cafés, ou les transports en commun. Bref, un(e) bon(ne) auteur(e) se doit d’être curieux/se, au bon sens du terme, et généreux/se, sous peine de n’écrire qu’autour de son petit nombril… 😉

Penser autrement pour booster son inspiration :

Copyright©Nathalie Lenoir 2017



Une réflexion sur “ Comment un(e) auteur(e) peut booster son inspiration? ”

Les commentaires sont fermés