IMCA Provence: formation scénariste 2017

IMCA

Avis aux aspirants scénaristes méridionaux: connaissez-vous la formation au métier de scénariste que dispense l’IMCA Provence? Elle est pourtant reconnue par la profession et très complète. Voici le programme de la session 2017, ne tardez pas à vous inscrire, les places sont limitées. 🙂

ORIGINE ET OBJECTIFS DE LA FORMATION

De 1992 à 2007, l’IMCA a organisé chaque année une des rares formations de longue durée de scénariste (6 mois). L’évolution des conditions d’exercice du métier de scénariste et les difficultés rencontrées pour financer des stages longs nous ont conduits à modifier la forme et le contenu de notre formation.

Le nouveau cycle Scénariste de l’IMCA est organisé en 3 volets distincts :

– Le premier concerne les règles élémentaires de l’écriture d’un scénario.

– Le second est consacré à 3 « genres » scénaristiques parmi les plus populaires dans le cinéma français (le polar, la comédie et les films de terreur).

– Le troisième est plus axé sur la pratique et proposera aux stagiaires de travailler en atelier d’écriture sur les principaux formats utilisés à la télévision (les formats courts, les 26 minutes, les 52 minutes) suite à quoi ils créeront et réaliseront un pilote de fiction TV (format court) destiné à être diffusé sur Internet.

S’ils le souhaitent les candidats pourront présenter leurs écrits (synopsis, scénario, articles de presse, nouvelles, romans) pour l’entretien de sélection.

Ce cycle se poursuivra par un accompagnement personnalisé à l’écriture d’un long métrage d’une durée de 6 mois à 1 an (en option).

Recentré sur les spécificités du travail du scénariste et la réalité du marché actuel, le Cycle « Scénariste » ne propose aucune doctrine arrêtée de conception et/ou d’écriture. A l’inverse, il s’efforcera de partager, avec les participants, la diversité des points de vue et des pratiques des scénaristes professionnels.

CRITERES DE RECRUTEMENT

– Le niveau en termes de diplômes compte moins pour ce stage qu’une solide motivation et un intérêt confirmé pour l’écriture.

– Modalités de sélection : dossier de candidature, entretien.

– La participation à la formation nécessite de pouvoir travailler en situation d’autonomie et de savoir coopérer avec d’autres personnes. En cela, le cycle est à l’image de la profession de scénariste.

PROGRAMME

1 – Apprentissage de la dramaturgie

* Les fondamentaux de l’écriture scénaristique

Objectifs : Apprendre, comprendre et maitriser les principales règles dramaturgiques : conflit et émotion, le protagoniste et son objectif, les obstacles… Intervenant : Cedric Perrin.

* Structure et mécanismes du scénario

Objectifs : Découvrir qu’un scénario se construit pièce par pièce, et que le hasard n’a pas sa place. Définir le nombre d’actes nécessaires pour son récit, utiliser les bons nœuds dramatiques, savoir manier l’ironie dramatique, les unités de temps et de lieux… Intervenant : Cedric Perrin.

* La psychologie des personnages

Objectifs : Créer des personnages à la fois authentiques et fictionnels, qu’on aimera haïr, auxquels on s’identifiera et qui nous feront également pleurer… Intervenant : Cedric Perrin.

* Le dialogue

Objectifs : « Tout ce qui est dit au lieu d’être montré est perdu pour le public » disait Alfred Hitchcock. Nous apprendrons qu’il est essentiel de savoir bien doser ses dialogues pour rendre une séquence plus efficace. Intervenant : Cedric Perrin.

2 – La pratique du scénario

* La comédie

Objectifs : Que ce soit à la télévision comme au cinéma, la comédie est le genre n°1 en France. Mais faire rire est un travail particulièrement rigoureux. Intervenant : Bruno Herbulot, scénariste et réalisateur.

* Ecrire pour un comédien

Objectifs : A moins d’être invité sur un tournage, il est (trop) rare qu’un scénariste soit en contact avec le comédien qui aura le plaisir de jouer son texte. Cet atelier de deux jours permet de créer un lien entre l’auteur et l’interprète. D’une meilleure communication entre eux naitra un résultat de qualité. Intervenant : Bruno Herbulot.

* La terreur à l’écran

Objectifs : Faire peur, ce n’est pas seulement faire sursauter. Pour créer la terreur, il faut savoir utiliser tout un tas de mécanismes complexes, qui seront analysés et décortiqués pendant toute la durée du module. Intervenant : Vincent Julé, journaliste spécialisé et scénariste

* Le pitch

Objectifs : Un producteur n’a pas beaucoup de temps à accorder à un auteur. Alors quand vous n’avez que 3 minutes pour lui raconter votre histoire exceptionnelle, il vaut mieux être préparé. Intervenant : C. Perrin.

* Les formats courts

Objectifs : Des « shortcom » aux dessins animés, les formats courts sont parmi les plus populaires du secteur. Mais un temps limité requiert une écriture dynamique. Travail en atelier sur des séries diffusées à la télévision. Intervenant : C. Perrin.

* Les 26 minutes

Objectifs : Drama, soap, sitcom, ils n’ont rien à voir entre eux à part leur durée. Travail en atelier sur des séries diffusées à la télévision. Intervenant : C. Perrin.

* Les 52 minutes

Objectifs : Format roi aux USA, le 52 minutes s’impose petit à petit en France. Travail en atelier sur une série diffusée à la télévision française. Intervenant : C. Perrin.

* Les 90 minutes (DTV, VOD et e-cinéma)

Objectifs : En parallèle à l’exploitation TV classique (les téléfilms) et aux sorties en salles il existe un autre marché pour les longs métrages : la VOD. Chaque année, de nombreux et divers films sont produits pour ce canal de diffusion en pleine expansion. Avec comme toujours ses règles et ses spécificités. Intervenant : C. Perrin.

* Qu’est-ce qu’un tournage ?

Objectifs : Le scénario est l’outil de travail de tous ceux qui participent à la préparation et au tournage. Ce module propose d’aborder la manière dont cet « objet » est utilisé par les différents intervenants mais également dans quelle mesure (compression de décors, problèmes de continuités, etc…) le scénariste lui-même est amené à intervenir sur un tournage.

Intervenant : Bruno Herbulot.

* La narration par la musique

Objectifs : La musique peut être un élément capital de l’identité d’un film ou d’une série. Elle peut même être un outil performant pour la caractérisation des personnages. Comment écrire la musique qui accompagnera les images ? Comment créer un lien entre un auteur et un compositeur ? Analyse et travail en ateliers sur des films, séries et courts métrages. Intervenant : Jean-Christophe Quilez, compositeur pour la publicité et le cinéma.

3 – Création d’un pilote de fiction (web/tv)

Objectifs : Sous la tutelle d’un scénariste référent, les stagiaires devront imaginer un format court (shortcom, court métrage, pilote de web-fiction), en écrire le scénario et participer à la réalisation, au montage et à la post production, en collaboration avec un intervenant de la formation Image et Son de l’IMCA. Ce film sera ensuite diffusé sur les principaux sites d’hébergement de vidéo (Youtube, Dailymotion…) et pourra servir de « carte de visite » aux stagiaires pour leurs démarches ultérieures.

Bilan de fin de formation 

                                                                                                                                  

+ Accompagnement personnalisé à l’écriture d’un projet de fiction (en option)

Objectifs : Pendant toute la durée du stage, de manière ponctuelle, les stagiaires seront amenés à évoquer avec les intervenants la nature de leurs projets de fiction personnels (film, séries…). En fin de stage aura lieu une étude plus approfondie de ces projets (cohérence, thème, faisabilité, structure, personnages…) afin de préparer les stagiaires à l’accompagnement d’une durée de 6 mois à 1 an, dont ils bénéficieront au terme de la formation initiale. Intervenants : C. Perrin.

Cette formation conventionnée, qui s’étale sur 553 heures, se déroule en Avignon. La prochaine session aura lieu du 6 février au 31 mai 2017. Pour toute information complémentaire, contactez l’IMCA dans les plus brefs délais:

IMCA
74,  place des Corps Saints
84000 AVIGNON
Tél : 04 90 86 15 37
Fax : 04 90 85 60 93

Apprendre les fondamentaux de la dramaturgie :

Copyright©Nathalie Lenoir 2016