Réécrire un texte, une question de technique, mais aussi de mental

writers

Si écrire un roman ou scénario n’est pas une mince affaire en soi, beaucoup d’auteurs débutants ont tendance à croire que leur tâche est achevée au moment où ils tapent le mot fin sur leur clavier. Très grossière erreur! J’aurais même tendance à dire que le vrai travail débute justement à cette étape! 🙂

Nous avons vu, il y a quelques temps déjà, comment aborder la réécriture d’un aspect pratique mais force est de constater que la maîtrise de la dramaturgie est loin des suffire pour raconter une bonne histoire.
Aujourd’hui, je ne vais donc pas vous proposer une leçon d’écriture à proprement parler mais plutôt une séance de réflexion sur l’attitude à avoir face à la réécriture d’un texte.

Si la plupart des auteurs inexpérimentés ressentent un blocage au moment d’attaquer une réécriture, ce n’est pas seulement parce qu’ils ont trop de critiques à digérer, et donc peur de ne pas réussir à résoudre tous les problèmes listés. Là où ça coince, la majeure partie du temps, c’est en termes d’ego.

Quoi de plus exaltant que le moment où un jeune auteur trouve une idée d’histoire et où il décide de se lancer dans l’écriture d’un scénario? Quelle plus grande fierté que d’écrire le mot « fin », quelques semaines (ou mois) plus tard? Il faut pas mal d’expérience et de recul pour pouvoir accepter de se poser quelques questions essentielles sur les prémisses d’une histoire et d’accepter de lui mettre les tripes à l’air. Il n’est pas facile de reconnaître que certaines idées ne tiennent pas la route sur la durée ou que l’on est parti sur une mauvaise piste en les développant.

Quoi qu’il en soit, développer le syndrome de l’artiste maudit est la meilleure façon de faire échouer une carrière d’auteur, c’est la raison pour laquelle je vous invite à visionner cette excellente vidéo réalisée par le romancier Yuvi Zalkow. Il y explique son propre parcours psychologique face à la réécriture de ses textes. Il s’agit de nouvelles, puis d’un roman, mais cela s’applique tout aussi bien à l’écriture scénaristique.


.

Des propos à méditer, jeunes Padawans! 😉

Quelques précieux outils pour réécrire un roman ou scénario :

Copyright©Nathalie Lenoir 2016

2 réflexions sur “ Réécrire un texte, une question de technique, mais aussi de mental ”

Les commentaires sont fermés