Comment Abi Morgan aborde l’écriture de scénarios

abi_morgan

Même s’il est facile de trouver l’herbe plus verte hors de ses frontières, force est de constater que l’industrie cinématographique britannique accorde plus de crédit à ses auteurs que la nôtre. C’est ainsi que la British Academy of Film and Television Art, équivalent de notre Académie des Césars, dédie une large partie de son site web au scénario. On y trouve par exemple la série d’interviewes Bafta Guru, dont je vous propose de visionner l’une des éditions, dédiée à la talentueuse Abi Morgan

Née en 1968, l’auteure britannique Abi Morgan s’est illustrée au théâtre comme au cinéma et à la télévision, et ce des deux côtés de la Manche. On lui doit notamment les scénarios de The Iron Lady et Shame et elle vient de signer celui de Suffragette. Elle travaille actuellement sur la série télévisée River.

Comme vous pourrez le découvrir dans la conférence du jour, Abi Morgan conçoit l’écriture de scénario comme un puzzle. A partir d’une idée initiale (qu’on lui soumet la plupart du temps), elle cherche tout d’abord les points d’ancrage entre le sujet – ou un personnage – et sa propre sensibilité, sa façon de concevoir le monde, puis elle cherche à créer du sens, une structure, à partir du chaos, c’est à dire une accumulation d’idées. Elle écrit rapidement un premier jet (parfois quelques jours à peine) mais le réécrit de façon frénétique, jusqu’à… vingt ou trente fois!

Cette méthode d’écriture m’interpelle, je dois dire, car elle diffère radicalement de la mienne: je consacre énormément de temps à la préparation d’un scénario (recherches, réflexions, bio des personnages, structure) pour écrire vite (deux ou trois semaines par script), et peu de versions (trois ou quatre en général). Abi Morgan quant à elle semble donc concevoir son scénario « en cours de route », et elle le fait avec brio. Mais il faut un mental et une concentration de fer pour ne pas s’épuiser à réécrire à ce point, pour ajouter du sens à chaque version plutôt que de le diluer. Chapeau bas! 🙂

Bref, tout ce blabla pour vous dire à quel point il est passionnant et bénéfique de se frotter, quel que soit son niveau, aux rituels des autres auteurs, afin de remettre en question, voire améliorer, sa propre routine… 🙂

Quelques textes signés Abi Morgan :

Pour rappel, vous trouverez sur le site BAFTA Guru des conseils d’écriture, des interviews de scénaristes qui font partager leurs coups de cœur et influences scénaristiques, et vous pourrez visionner in extenso d’autres master-classes. Voilà un bien bel exemple, que, j’en ai bien peur, notre Académie des Césars n’est pas prête de suivre… 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2016