Les conseils d’écriture de R. L. Stine

rlstine

Notre guest star du jour est une véritable institution de la littérature jeunesse, notamment grace à sa cultisme collection Chair de poule (Goosebumps). Voici cinq de ses conseils d’écriture, ils s’appliquent à TOUS les auteurs, quel que soit le domaine dans lequel il exercent leur plume et leur degré d’experience… 🙂

Comme tous les auteurs prolixes, R.L. Stine a une philosophie d’écriture pleine d’humilité, de bon sens… et d’humour, je valide! 😉

rl-stine-writing-tips

Traduction:

  1. Ne vous asseyez jamais à votre bureau pour vous lancer spontanément dans l’écriture. Ayez toujours un plan précis de ce que vous allez écrire avent de vous y mettre.
  2. Connaissez toujours la fin de votre histoire. Dans ce cas vous saurez toujours comment mener l’intrigue à ce terme.
  3. N’utilisez jamais « était » comme verbe. Trop ennuyeux. N’utilisez jamais « mis » ou « obtint », trop moche. (Blague difficile à savourer dans notre langue)
  4. Lorsque vous avez fini d’écrire, revenez en arrière et biffez tous les adverbes.
  5. Pas de câlins. Pas de larmes.

Voici quelques confessions de R.L. Stine (qui fait le kéké) au sujet de l’écriture:

Et sa biographie, qui fut traduite en français sous le titre L’homme qui donne la chair de poule (mais dont le tirage est épuisé dans notre langue):

Copyright©Nathalie Lenoir 2015



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter

Consultez le profil de Nathalie sur Pinterest.