Comment Alain Cavalier a conçu Pater

alaincavalier

Arte diffusera ce soir le film Pater d’Alain Cavalier ce qui est déjà une excellente nouvelle en-soi, mais figurez-vous qu’Olivier Père est allé à la rencontre du cinéaste pour se plonger en sa compagnie dans les cahiers préparatifs du film. Voici le (passionnant) résultat en images! 🙂

Je vous ai déjà confié mon amour total pour le blog d’Olivier Père, journaliste et directeur du cinéma sur Arte, et bien c’est précisément parce qu’il y publie des pépites cinéphiles comme celle que je souhaite partager avec vous aujourd’hui.

Pour ceux d’entre-vous qui ne connaissent pas Alain Cavalier, il est l’un des grands maitres français de l’auto-fiction cinématographique. Selon ses propres dires, il a d’abord été « metteur en scène, puis cinéaste et maintenant honnête filmeur ». Tout au long de son œuvre, il se détache peu à peu de « l’artifice » fictionnel, qu’il assimile à une manipulation, pour s’interroger sur ce qui le touche vraiment en tant qu’artiste et tenter de faire partager ces émotions au public.

Chez lui, tout part d’images qu’il enregistre comme il tiendrait un journal mais on sent un travail d’écriture manifeste au moment de les assembler. De par la construction de ses films, l’organisation des scènes, Alain Cavalier livre une réflexion sur le temps qui passe, flétrit les êtres et les choses avant de les emporter.

Dans le génial reportage qui suit, proposé par Olivier Père donc, on découvre la méthode de travail d’Alain Cavalier pour préparer Pater, que vous pourrez (re)voir ce soir sur Arte:




Génialissime, non? 🙂

Références :

Copyright©Nathalie Lenoir 2014



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter