L’écriture selon Ray Bradbury

ray_bradburyn

La semaine n’est pas encore terminée mais vous trainez la patte, scénaristiquement parlant? En plus c’est bientôt l’hiver/la fin de l’année, votre nez coule et il ne reste plus de biscuits au chocolat? Croyez bien que je compatis mais ce n’est pas comme ça que vous terminerez votre texte mes p’tits choux. Chers confrères, consoeurs et padawans, je vous propose une bonne séance de motivation en compagnie de l’immense Ray Bradbury, excusez du peu… 😉

Je vous parle régulièrement de Ray Bradbury dans ces colonnes, non seulement parce que c’était un immense auteur, mais parce qu’il s’est confié à maintes reprises au sujet de l’écriture.

Je suis retombée, en parcourant mes archives, sur ce magnifique writing mantra que je souhaite partager avec vous, bien chers lecteurs:

“To sum it all up, if you want to write, if you want to create, you must be the most sublime fool that God ever turned out and sent rambling. You must write every single day of your life. You must read dreadful dumb books and glorious books, and let them wrestle in beautiful fights inside your head, vulgar one moment, brilliant the next. You must lurk in libraries and climb the stacks like ladders to sniff books like perfumes and wear books like hats upon your crazy heads. I wish for you a wrestling match with your Creative Muse that will last a lifetime. I wish craziness and foolishness and madness upon you. May you live with hysteria, and out of it make fine stories—science fiction or otherwise. Which finally means, may you be in love every day for the next 20,000 days. And out of that love, remake a world.”

Traduction: « Pour résumer le tout, si vous souhaitez écrire, si vous voulez créer, vous devez être le fou le plus sublime que Dieu ait jamais façonné et envoyé randonner. Vous devez écrire chaque jour de votre vie. Vous devez lire des livres terriblement stupides, et d’autres glorieux, et les laisser se livrer des combats épiques dans votre tête, vulgaires par moments, brillants à d’autres. Vous devez vous cacher dans des librairies et grimper les piles comme des échelles afin de renifler les livres comme des parfums et porter des livres en guise de chapeaux sur votre tête folle. Je vous souhaite un match de catch avec votre Muse Creative qui dure toute votre existence. Je souhaite que vous soyez immergé dans la folie, la sottise et la démence. Puissiez-vous vivre dans l’hystérie, et en obtenir de bonnes histoires – de science-fiction ou d’autres genres. Ce qui veut dire, en définitive, puissiez vous être amoureux quotidiennement pour les prochains 20 000 jours. Et de cet amour, refaire un monde. »

L.O.V.E. !!!!!!!! 🙂

Références :

Copyright©Nathalie Lenoir 2014



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter