Une leçon de storyboarding avec Sam Mendes

Les scénaristes débutants ont tendance à oublier que le cinéma étant un art collaboratif et principalement visuel, leur écriture doit l’être elle aussi tant que possible afin que les futurs intervenants du film puissent traduire aisément des mots en images. Après avoir étudié aux côtés de Ridley Scott, penchons-nous à nouveau sur la conception du storyboard, étape de la fabrication d’un film intimement liée au scénario.

Notre professeur du jour s’appelle Sam Mendes et nous allons revenir en sa compagnie sur l’un de mes films cultes, le superbe American Beauty scénarisé par Alan Ball.

Le plus difficile, lorsqu’on débute une carrière de scénariste, ce n’est pas tant de « vendre un scénario » que d’accepter que son texte, aussi brillant soit-il, ne sera qu’un simple outil de travail pour toute une équipe.

Après avoir étudié l’art du storyboard en compagnie de Ridley Scott, découvrons aujourd’hui la façon dont le cinéaste Sam Mendes a traduit le scénario d’American Beauty, magnifiant le travail d’Alan Ball par une mise en image archi symbolique. Pour une première réalisation, ce fut un coup de maître!

A noter que j’ai analysé en détail le symbolisme visuel de ce film incroyable dans les articles L’utilisation des symboles dans American Beauty 1/2 et L’utilisation des symboles dans American Beauty 2/2, que je vous invite à (re)lire pour compléter cette vidéo.


Source

Références :

PS: le scénario d’American Beauty est consultable online, je dis ça, je ne dis rien… 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2014



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter