adaptation 2

Réviser ses classiques: le romancier/scénariste a beau être un travailleur de l’ombre, le septième art en fait régulièrement un héros de fiction, véhiculant une image en général peu aimable. L’excellent webzine Flavorwire a recensé cinquante de ces films, plus ou moins connus. Le classement est certes subjectif mais cet article donne furieusement envie de voir ou revoir la plupart des oeuvres citées. 🙂