Une leçon de storyboarding avec Ridley Scott

Je vous propose aujourd’hui de nous pencher sur une étape de la fabrication d’un film intimement liée au scénario, à savoir la conception du storyboard. Les scénaristes débutants ont tendance à oublier que le cinéma étant un art collaboratif et principalement visuel, leur écriture doit l’être elle aussi tant que possible afin que les futurs intervenants du film puissent traduire aisément des mots en images.

Étudions brièvement l’art du storyboarding en compagnie de l’immense cinéaste Ridley Scott…

Le plus difficile, lorsqu’on débute une carrière de scénariste, ce n’est pas tant de « vendre un scénario » que d’accepter que son texte, aussi brillant soit-il, ne sera qu’un simple outil de travail pour toute une équipe.

Intéressons-nous aujourd’hui au devenir du scénario, à savoir sa traduction sous forme de storyboard, aux côtés de Ridley Scott. Pour espérer travailler un jour pour un cinéaste, jeunes padawans, il vous faudra comprendre comment il « fonctionne »…

Question subsidiaire: avez-vous reconnu le film dont est issue la planche de storyboard qui illustre cet article? Il s’agit de mon film de SF favori et il est signé Ridley Scott… 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2014



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter




2 réflexions sur “ Une leçon de storyboarding avec Ridley Scott ”

Les commentaires sont fermés