Le mois François Truffaut

truffaut

Il y a tout juste trente ans nous quittait l’un de nos plus grands cinéastes, François Truffaut. Il a influencé un nombre incalculable d’auteurs et réalisateurs, de Steven Spielberg à Wes Anderson, et de nombreuses manifestations culturelles lui rendent hommage en ce mois anniversaire, l’occasion de (re)découvrir son oeuvre émouvante.

Tandis que la Cinémathèque Française consacre une exposition à François Truffaut, Télérama lui rendra hommage quotidiennement sur son site. Je vous propose d’ailleurs de lire le très bel article d’introduction, publié hier donc.

.

Vous pourrez également (re)voir sur Arte La Peau douce le lundi 27 octobre, Le Dernier Métro le 2 novembre, accompagné d’un documentaire signé Alexandre MoixFrançois Truffaut, l’insoumis, et enfin Les Quatre Cents Coups le 3 novembre.

Je vous propose pour ma part quelques images de François Truffaut lorsqu’il n’était encore qu’un tout jeune cinéaste qui venait de signer son premier long-métrage, Les quatre cent coups (1959), financé par ses beaux-parents (et oui certains devraient en prendre de la graine… ^^). Dans l’interview qui suit, il évoque la façon dont son film a été accueilli dans divers pays, et, plus intéressant encore, à quel point son passé de critique lui empoisonne le travail de création.

Références :

Copyright©Nathalie Lenoir 2014



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter




Une réflexion sur “ Le mois François Truffaut ”

Les commentaires sont fermés