Dans le bureau de Jerry Seinfeld

seinfeld

Rien ne nous en apprend plus sur un auteur que d’examiner le lieu où il travaille. Si quelques scénaristes se vantent de pouvoir écrire n’importe où, la plupart d’entre eux ont besoin de se réfugier dans un lieu dédié. C’est dans ce sanctuaire qu’ils passent de longues heures solitaires à créer leurs histoires, coupés du reste du monde.

Pour son grand retour officiel, cette rubrique ouvre la porte de la writing room d’un des papes de la comédie américaine, le scénariste Jerry Seinfeld.

Jerry Seinfeld fait les beaux jours de la comédie télévisée US depuis les années quatre-vingt-dix, via la sitcom dont il fut la rock-star, Seinfeld (1989-1998), sur laquelle il officiait en tant que scénariste, acteur et producteur, mais aussi toutes une galerie de fictions concurrentes (ou dérivées) dans lesquelles il a fait des apparitions remarquées: Mad about you, Curb your enthusiasm, 30 rock, Louie

Il officie désormais dans un concept show à sa gloire, Comedians in Cars Getting Coffee, émission au cours de laquelle il convie un(e) invité(e) de prestige à faire un tour en voiture et à boire un café, ce qui donne naissance à de savoureux échanges, entre interview/confession et cabotinage. Voici par exemple le teaser de l’épisode avec Tina Fey, qui était lolissime:

Je n’ai pas trouvé d’images de la résidence principale du scénariste mais de sa résidence d’été, aux Hamptons, on y voit notamment son bureau:

jerry-seinfeld

jerry-seinfeld 2

Plutôt coquet, n’est-ce pas? 😉

Dans l’interview qui suit, Jerry Seinfeld évoque l’écriture de sketches et dévoile quelques uns de ses rituels:

seinfeld-handwriting-poptartjoke-585x396

Lorsque de jeunes auteurs lui demandent le secret de sa productivité, l’idole leur parle de son calendrier « magique ». Partant du principe que plus on écrit, meilleur(e) on est, et que pour être vraiment efficace il faut écrire tous les jours, Jerry Seinfeld conseille d’imprimer un calendrier annuel en une seule grande page, de l’afficher dans son bureau, et de cocher chaque jour passé à écrire d’une croix au marqueur rouge. Les croix alignées forment ainsi une chaine, de plus en plus longue, et le pari que l’auteur prend vis à vis de lui-même et de ne pas briser la chaine. Simple et économique. 🙂

Références :

Coming next: une nouvelle visite de bureau d’auteur. Vous pouvez en attendant (re)lire les visites déjà publiées via le récap.

Copyright©Nathalie Lenoir 2014

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter