Infographie: les maladresses les plus communes dans les scénarios

faiblesses mini

L’infographie qui a créé le buzz cette semaine concerne le bilan d’un lecteur de scénarios hollywoodiens. Sur une année, voici les points faibles récurrents qu’il a notés dans les spec-scripts dont il avait la charge.

Les erreurs les plus communes donc, et croyez-moi, elles le sont encore plus de notre côté de l’Atlantique: 😉

  • L’intrigue débute trop tard dans le scénario (acte 1 trop long)
  • Le conflit est faible et ne fait pas avancer l’intrigue
  • L’intrigue est trop mince
  • Les antagonistes sont caricaturaux
  • La psychologie des personnages est obscure
  • Les personnages féminins ne sont pas développés
  • La narration est répétitive
  • Le scénario privilégie la forme par rapport au fond
  • Il n’y a pas de vrai climax à la fin
  • Les personnages sont tous des stéréotypes
  • Les questions dramatiques ne sont pas résolues
  • Le scénario est une succession de scènes sans rapport les unes avec les autres, sans structure

J’en passe, et des meilleures, cliquez sur l’image pour l’aggrandir (source Io9) :

faiblesses scénarios

Vous souhaitez faire lire votre scénario à un producteur, jeunes Padawans? Commencez par vous demander ce qu’un lecteur professionnel, première barrière entre auteur et décideur, attend d’un scénario et comment il le choisit dans la pile de textes à lire. Puis dites-vous bien que si votre texte est lu, il a intérêt à tenir la route. Vous n’aurez pas le droit à une seconde chance…

Copyright©Nathalie Lenoir 2014



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter