Créativité: d’où viennent les bonnes idées?

Lorsqu’on souhaite débuter une carrière d’écriture, on a souvent l’impression qu’elle va se jouer sur un, voire deux texte(s) et en quelques mois. Si la plupart des projets personnels d’un scénariste finiront au fond d’un tiroir, cette profession consistant essentiellement à écrire à la commande, il fait savoir que certains écrits qui semblaient morts et enterrés ressuscitent parfois de façon inopinée, bien des années après avoir été couchés sur papier.

Et vous savez quoi? Ces aléas et contretemps sont bien souvent salutaires aux textes ainsi mis en jachère. Un long intervalle entre écriture et relecture permet d’analyser ses écrits avec recul et de réaliser que certaines idées ne méritaient finalement pas de voir le jour. Comme les bons vins, les meilleurs concepts ne donnent naissance à de grandes oeuvres qu’après maturation. Démonstration en images…

Voici une très saine leçon à voir et revoir lorsque vous traverserez un passage à vide ou une crise de writer’s block, amis lecteurs. Aussi brillantes soient-elles, toutes les idées, même les meilleures, ont besoin de décanter.

A noter que Steven Johnson aborde dans cette vidéo un sujet passionnant et furieusement actuel, à savoir les soi-disant méfaits de l’Internet sur notre intelligence et notre créativité. Je profite de l’occasion pour vous inviter à lire le dossier publié par Psychologie.com sur ce thème.


Croyez-le ou non, la créativité d’un auteur professionnel se nourrit aussi de frustration. Je vous propose de profiter des vacances d’hiver pour revoir votre gymnastique intellectuelle avec le programme en 29 étapes que nous avions étudié l’été dernier. Allez, zou, au boulot! 🙂

Copyright©Nathalie Lenoir 2014



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter




Une réflexion sur “ Créativité: d’où viennent les bonnes idées? ”

Les commentaires sont fermés