Destins croisés: hasards du calendrier, deux auteurs que j’admire particulièrement, Lena Dunham et Zach Braff, sont mis à l’honneur par la presse cette semaine. Ce qui est amusant, c’est qu’ils ont un parcours diamétralement opposés alors que leurs fictions sont très proches dans le ton et l’esprit. Tandis que miss Dunham, issue du cinéma indépendant, cartonne avec sa série Girls, dont la troisième saison vient d’être lancée sur HBO, Zach Braff, dont la carrière a explosé sur le petit écran via la géniale série Scrubs, a profité de son succès pour se tourner vers le cinéma indépendant. Après un premier long-métrage très remarqué, Garden State, il a cependant été lâché par les studios. Loin de se laisser abattre, il est passé, avec grand succès, par le crowdfunding pur financer son second opus, Wish I Was Here, qui est en train de créer un buzz énorme à Sundance