Les erreurs communes (et souvent fatales) des scénaristes débutants

Les jeunes auteurs croient pour la plupart qu’il suffit de vendre un scénario pour devenir scénariste, qu’à partir du moment où ils auront enfin attiré l’attention d’un producteur, signé ce tant convoité premier contrat, ce sera la fin des galères. Loin de moi l’envie de les dégoûter du beau métier que j’exerce, mais euh, comment dire… ils se mettent le doigt dans l’oeil, et pas qu’un peu!

Il leur faudra à vrai dire affronter bien des écueils et « rites initiatiques » s’ils veulent avoir une chance de vivre un jour de leur plume. Il leur faudra surtout faire preuve d’humilité et de sagesse afin de pas saboter toutes leurs chances à cause d’erreurs de débutants justement. Je vous propose d’écouter Allan Loeb en recenser quelques unes…

Allan Loeb est un scénariste et producteur américain qui s’est à la fois illustré pour le petit et le grand écran. On lui doit notamment le plutôt chouette 21 (Las Vegas 21 en VF) et, plus récemment, le flopissime Rock of Ages qui était sensé redorer l’aura de coolitude d’un certain Tom Cruise, hem…

Dans la vidéo qui suit, Allan Loeb recense quelques erreurs classiques que commettent les scénaristes débutants, c’est même à cela qu’on les reconnait:

😉


 

Des propos que je vous encourage vivement à méditer, jeunes Padawans, car en France comme ailleurs, les industries du cinéma et de la télévision ne pardonnent pas ce genre d’erreurs, bien au contraire!

Copyright©Nathalie Lenoir 2013



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter




Une réflexion sur “ Les erreurs communes (et souvent fatales) des scénaristes débutants ”

Les commentaires sont fermés