Diablo Cody passe derrière la caméra et se confie sur cette expérience dans les colonnes du webzine Film School Rejects. Si elle a adoré réaliser Paradise, elle voit cet exercice comme une expérience nécessaire plus que comme une reconversion. Dans cette chouette interview, la rock star des scénaristes hollywoodiennes revient également sur sa carrière d’auteure et sur les réactions que suscitent ses personnages « antipathiques », notamment l’héroine de Young Adult, là où un personnage masculin pourvu du même caractère serait perçu comme un antihéros dans toute sa splendeur. A méditer… 😉