Scénario-Buzz

L'écriture entre les lignes

Le blogging et ses mythes

Blogging

A l’heure où la presse s’empare du phénomène du blogging pour raconter tout et n’importe quoi, des sottises bien souvent, je voudrais mettre fin à toutes sortes de mythes farfelus concernant Scénario-Buzz et son auteure, moi en l’occurrence, histoire de ne plus recevoir des mails délirants… ^^

Je ne sais pas si beaucoup d’entre vous s’intéressent à l’univers de la mode et à la poignée de blogs qui en ont totalement bousculé les codes, mais la foultitude d’articles que la presse consacre à ce phénomène ont des retombées pour le moins cocasses sur la blogosphère au sens large.

L’opinion publique imagine désormais que les blogueurs à succès, quel que soit leur champ d’expertise, gagnent des fortunes colossales « sur le dos de leurs lecteurs », qu’ils prostituent leur prose au Grand Capital, n’ont aucune éthique que celle de leurs commissions, j’en passe et des meilleures. Loin de moi la prétention de parler au nom de la blogosphère dans son ensemble, cela va sans dire. Le propos de cet article est de mettre fin à toutes sortes de fantasmes et questions déplacées au sujet de Scénario-Buzz.

Mythe numéro 1: je ne gagne PAS ma vie avec mon blog.

Je suis scénariste, c’est comme ça que je paie mes factures et impôts, et puis toutes mes chaussures. J’ai crée Scénario-Buzz dans un seul but: mettre en lumière une profession qui est encore trop mal connue du grand public, et peu valorisée dans les domaines du cinéma et de l’audiovisuel. Point barre.

Mythe numéro 2: ce que rapporte Scénario-Buzz.

J’ai choisi de ne pas « arrondir mes fins de mois » avec ce blog, parce que j’y expose un point de vue personnel, et qu’il n’est pas à vendre. J’ai refusé, et refuse régulièrement, maintes affiliations publicitaires, et autres graissages de patte.

Concrètement, il y a deux types de publicités sur ce blog:

  • Deux bannières adsense qui me permettent de payer l’hébergement et autres frais inhérents au blog.
  • Diverses bannières et widgets Amazon.

Pourquoi j’ai choisi de m’associer à Amazon plutôt qu’aux autres éditeurs/sites marchands qui souhaitaient ouvrir boutique sur mon blog? Pour deux raisons:

  • Je choisis SEULE chacun des produits (livres, DVD n’ co) que je mets en avant sur le blog, je ne fais la promotion que d’articles que je connais et souhaite réellement recommander à mes lecteurs.
  • Je touche effectivement une commission sur les ventes que j’engendre mais ne suis « payée » qu’en chèques cadeaux. J’en reçois un par mois et je l’utilise pour m’offrir des bouquins. Etant une lectrice compulsive c’est toujours ça d’économisé. ;-)

Et puis? Et bien c’est tout. Je refuse de me faire graisser la patte pour venter les mérites de tel ou tel site ou organisme de formation, de tel ou tel film, de tel ou tel soi-disant script-doctor. Je ne mets en avant que des professionnels sérieux, reconnus dans le métier. Je ne parle d’un film ou d’un ouvrage que si je le souhaite.

Mythe numéro 3: je ne me fais pas d’argent « sur le dos de mes lecteurs ».

J’ai toujours refusé de facturer des services de script-dotoring ou mentoring, malgré des sollicitations quasi quotidiennes (dont certaines valent leur pesant de cacahuètes en matière de loufoquerie), de même que je refuse de m’associer à des organismes de formation. Pourquoi? Parce que d’une part je suis scénariste, pas formatrice, et que, d’autre part, je ne fait du doctoring qu’auprès de professionnels, via des sociétés de production donc.

Je consacre donc à Scénario-Buzz et ses lecteurs trente heures de travail hebdomadaires sans engendrer aucun revenu en contrepartie. C’est un acte militant: la profession de scénariste mérite d’être valorisée et je suis fermement convaincue qu’en conseillant les auteurs aspirants je contribue à torpiller certaines pratiques douteuses qui parasitent ma profession dans son ensemble.

Ce que m’apporte vraiment Scénario-Buzz.

  • Des bouquins donc, beaucoup de bouquins, d’autant que j’en reçois des tonnes via auteurs, éditeurs et attachés de presse.
  • Des invitations (avant-premières, projections de presse, séminaires, festivals…).
  • De belles amitiés et collaborations avec des cinéastes, mais aussi avec des consoeurs et confrères
  • Une notoriété assez insolite pour une scénariste française, savoureuses anecdotes à la clé, hem… ^^
  • Un capital sympathie aux yeux de beaucoup de professionnels, notamment des producteurs qui apprécient grandement mon ton et ma démarche. Parce qu’il faut être réaliste: le/la scénariste, par manque de visibilité, bénéficie en général d’une trèèèès mauvaise image. ;-)
  • Et ceci expliquant cela, des opportunités. J’ai été juré et marraine à diverses reprises dans des festivals, j’ai animé des masterclass, reçu un prix, donné des interviewes
  • Pas mal de contrats.

Voilà. Scénario-Buzz remporte un beau succès d’audience, entre 15 000 et 20 000 visiteurs/jour, cela me touche énormément, cela m’encourage à continuer bien évidemment, mais je ne dépends en aucune manière de ces chiffres. Je ne vends rien sur mon blog et certainement pas mon intégrité. Je n’ai pas encore de limousine avec chauffeur et si cela arrive un jour, ce sera via mon activité de scénariste, pas par l’entremise de mon lectorat… :-)

PS: scénariste intègre peut-être mais femme avant tout, je n’aurais rien contre un sponsoring en nature auprès d’une prestigieuse marque de chaussures… ;-)

Copyright©Nathalie Lenoir 2013



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter




Bookmark and Share

Auteur : Nathalie Lenoir

Nathalie Lenoir est scénariste (cinéma/TV) membre de la Guilde Française des Scénaristes, blogueuse et écrivain. Elle a rédigé des articles pour de nombreux sites web et pour la presse papier, notamment les revues Synopsis, Ciné-Studies et La Gazette des Scénaristes.