So You Want To Be A Writer de Charles Bukowski

bukowski

Comment savoir si l’on est fait pour devenir un auteur professionnel? Si chaque parcours d’écrivain/scénariste est unique, ceux qui réussissent à s’imposer partagent la même passion et surtout la même attitude engagée. On devient -et reste- auteur parce que c’est finalement la seule chose pour laquelle on est fait(e). Le grand Charles Bukowski l’a parfaitement exprimé dans l’un de ses poèmes que je vous propose de (re)découvrir ensemble…

So You Want To Be A Writer par Charles Bukowski

if it doesn’t come bursting out of you
in spite of everything,
don’t do it.
unless it comes unasked out of your
heart and your mind and your mouth
and your gut,
don’t do it.
if you have to sit for hours
staring at your computer screen
or hunched over your
typewriter
searching for words,
don’t do it.
if you’re doing it for money or
fame,
don’t do it.
if you’re doing it because you want
women in your bed,
don’t do it.
if you have to sit there and
rewrite it again and again,
don’t do it.
if it’s hard work just thinking about doing it,
don’t do it.
if you’re trying to write like somebody
else,
forget about it.
if you have to wait for it to roar out of
you,
then wait patiently.
if it never does roar out of you,
do something else.

if you first have to read it to your wife
or your girlfriend or your boyfriend
or your parents or to anybody at all,
you’re not ready.

don’t be like so many writers,
don’t be like so many thousands of
people who call themselves writers,
don’t be dull and boring and
pretentious, don’t be consumed with self-
love.
the libraries of the world have
yawned themselves to
sleep
over your kind.
don’t add to that.
don’t do it.
unless it comes out of
your soul like a rocket,
unless being still would
drive you to madness or
suicide or murder,
don’t do it.
unless the sun inside you is
burning your gut,
don’t do it.

when it is truly time,
and if you have been chosen,
it will do it by
itself and it will keep on doing it
until you die or it dies in you.

there is no other way.

and there never was.

Traduction:

Alors vous souhaitez devenir écrivain, par Charles Bukowski

si cela n’explose pas à l’extérieur de vous
en dépit de tout,
ne le faites pas.
à moins que ça jaillisse spontanément
de votre coeur, de votre esprit et votre bouche
et vos tripes,
ne le faites pas.
si vous devez vous asseoir des heures
à fixer l’écran de votre ordinateur
ou penché sur votre
machine à écrire
à chercher les mots,
ne le faites pas.
si vous le faites pour l’argent ou
la gloire
ne le faites pas.
si vous le faites parce que vous souhaitez
des femmes dans votre lit
ne le faites pas.
si vous devez vous asseoir là et
réécrire encore et encore
ne le faites pas.
si le simple fait d’y penser est laborieux,
ne le faites pas.
si vous essayez d’écrire à la façon de quelqu’un d’autre,
oubliez toute de suite.
si vous devez attendre que cela rugisse hors
de vous,
dans ce cas attendez patiemment.
si cela ne rugit jamais hors de vous,
faites autre chose.
si vous devez d’abord le faire lire à votre femme
ou votre petite ami ou votre petit ami
ou vos parents ou à n’importe qui d’autre,
vous n’êtes pas prêt.

ne soyez pas comme tant d’auteurs
ne soyez pas comme tant de milliers de
personnes qui s’autoproclament écrivains,
ne soyez pas triste et ennuyeux et
prétentieux, ne vous consumez pas dans
l’amour de vous-même.
les bibliothèques du monde entier ont
baillé de sommeil
sur votre genre.
n’en ajoutez pas.
ne le faites pas.
à moins que cela jaillisse de
votre âme comme une fusée,
à moins que rester silencieux vous
mène vers la folie ou
le suicide ou le meurtre,
ne le faites pas.
à moins que le soleil en vous ne
consume vos tripes,
ne le faites pas.

lorsque le moment est vraiment venu,
et si vous avez été choisi,
cela se fera de soi-même et cela continuera à se faire
à moins que vous mouriez ou que cela meure en vous.

il n’y a pas d’autre façon.
et il n’y en a jamais eu.

Belle séance d’inspiration, n’est-ce pas? 🙂

 

Copyright©Nathalie Lenoir 2013

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter