Comment se former au métier de scénariste en France?

questions

Nouvelle édition du S.A.V des lecteurs, rubrique à l’attention des jeunes Padawans dans laquelle je traite les interrogations et thématiques qui reviennent le plus souvent dans vos mails, n’ayant pas le temps d’y répondre individuellement, en espérant que cela puisse profiter au plus grand nombre. Je vous propose aujourd’hui de faire le tour des opportunités qui s’offrent aux jeunes auteurs désireux de se former au métier de scénariste…

Ce n’est pas un scoop,  devenir scénariste relève sur notre sol d’un véritable parcours du combattant mais la situation évolue peu à peu, notamment par le biais de la formation professionnelle.

Formations au métier de scénariste reconnues par la profession

Fémis: cette prestigieuse école de cinéma, longtemps trop axée sur la réalisation et les métiers techniques, dispense désormais une formation à l’écriture de scénarios de films. Il se murmure qu’un nouveau département consacré à l’écriture audiovisuelle pourrait ouvrir d’ici quelques mois…

Le concours général, réputé difficile, est ouvert aux candidats français ou ressortissants de l’Espace Economique Européen, âgés de moins de vingt-sept ans et ayant validé au moins deux années successives d’études supérieures. A noter que l’école propose en parallèle aux scénaristes en activité et aux intermittents du spectacle des stages de formation continue.

Conservatoire Européen d’Ecriture Audiovisuelle: il est à l’heure actuelle le seul organisme français qui dispense une formation au métier de scénariste enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Ce cursus de deux ans, équivalant à un master bac+5, est à ce jour la seule formation professionnelle au métier de scénariste (de télévision principalement) qui mette le pied de ses stagiaires « à l’étrier ». A noter qu’il est cependant très difficile d’y accéder. Il y a, chaque année, beaucoup de candidatures pour peu d’élus (une dizaine de places seulement). Autant dire qu’il vaut mieux avoir une petite expérience de l’écriture et de la vie (les élèves flirtent déjà avec la trentaine) avant de candidater…

A noter que le CEEA propose également aux scénaristes en activité d’assister à des stages dans le cadre de la formation continue et de passer une VAE, Validation des Acquis de l’Expérience.

Master 2 Professionnel Scénario et Ecritures Audiovisuelles de l’Université Paris Ouest: une formation en quatre semestres, accessible sur concours et permettant d’obtenir un diplôme national de niveau Bac + 5, qui a très bonne presse, et à juste titre!  Pour avoir eu l’occasion de côtoyer les étudiants de la promo 2012 au Festival International des Scénaristes, mais aussi des anciens élèves qui font des débuts prometteurs, je ne saurais que trop vous recommander cet enseignement.

A noter que seuls douze étudiants sont retenus par promotion, choisis en fonction de leurs capacités d’écriture bien entendu mais aussi d’autonomie.

Et sinon me direz-vous? Et bien pas grand chose à l’heure actuelle… 🙂

Stages d’écriture

Quelques organismes sérieux comme le Cifap, Altermédia ou l’INA, proposent un catalogue de stages conventionnés au sérieux indiscutable. Méfiez-vous des formations aux titres racoleurs qui fleurissent depuis quelques mois. Elles sont certes plus abordables, tant en terme de budget que des conditions d’accès, c’est justement ce qui devrait vous mettre la puce à l’oreille. Croyez-vous vraiment qu’en enseignement bref et ouvert à tous présente une quelconque valeur sur un CV, ou d’un point de vue purement pratique?

Il existe des possibilités d’écriture en résidence, souvent sur concours, via le Moulin d’Andé-Céci ou le Groupe Ouest par exemple…

Les résidents du Sud de la France peuvent suivre un tout nouveau cursus, au sein de l’IMCA Provence. Il a pour objectif de casser les barrières entre cinéma et fiction TV, mettant l’accent sur les genres (comédie, polar et adaptation littéraire) et sur les formats (formats courts, 26′, 52′, 90′…).

Coaching d’écriture

Je vous ai déjà mis en garde contre de grosses dérives en la matière dans la précédente édition du S.A.V. et ne m’étendrai pas à nouveau sur ce chapitre.

Voici quelques script-doctors/pédagogues plus que fiables: Yves Lavandier, qu’on ne présente plus, Jean-Marie RothPhilippe PerretElie-G AbécéraCédric Perrin

A noter enfin les séminaires des deux rock-stars du script-doctoring, Robert McKee et John Truby, dont les tournées mondiales passent régulièrement par Paris, des masterclasses intensives qui méritent le déplacement mais sont à réserver à des auteurs possédant déjà de bonnes bases dramaturgiques.

N’hésitez pas à m’envoyer vos questions si vous pensez qu’elles peuvent figurer dans une prochaine édition, et qu’elles ne sont pas déjà traitées dans la Foire aux Questions du blog, via le formulaire de contact et en précisant bien le nom de la rubrique dans l’objet de votre message. :-)

Rendez-vous dans quinze jours pour une nouvelle édition du S.A.V. des lecteurs…

Copyright©Nathalie Lenoir 2013



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter






2 réflexions sur “ Comment se former au métier de scénariste en France? ”

Les commentaires sont fermés