Formation CIFAP: Ecrire et réaliser un film documentaire

Cifap

Comment coucher sur papier un parti pris de mise en scène, comment anticiper le contenu d’interviews qui n’ont pas encore été enregistrées, exprimer son propre point de vue sur des images qui n’ont pas encore été tournées ? Le CIFAP consacre une formation à la complexe écriture documentaire et à sa mise en images. Les inscriptions sont ouvertes…

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, un documentaire ne se tourne pas « sur le vif », la plupart du temps, il prend naissance sous forme de scénario. Cette écriture spécifique est pourtant rarement enseignée dans les écoles de cinéma…

Présentation de la formation

Durée totale : 210 heures sur 30 journées soit 6 semaines
Durée hebdomadaire : 35 heures
Effectif maximum : 10 personnes
Lieu de la formation : 27 bis rue du Progrès à Montreuil (93100)

Les participants réalisent un film documentaire de création. Ils vont ainsi s’initier, essayer, expérimenter, oser, sans autre souci que celui d’acquérir de l’expérience, de l’autonomie et de la confiance en soi.

Le stage propose aux réalisateurs et réalisatrices de porter un regard personnel sur un sujet réel, encadrés en permanence par des professionnels confirmés, qui introduisent les outils théoriques et pratiques indispensables à la réalisation documentaire et apportent des conseils spécifiques à chaque projet.

Objectifs de la formation

Appréhender de manière globale et pratique les spécificités de la réalisation documentaire, de l’écriture à la post-production :

  • Comprendre les méthodes générales de conception d’un film documentaire.
  • Savoir rédiger un dossier de pré-production et transmettre ses intentions.
  • Etre capable de mener un repérage et préparer un tournage.
  • S’approprier les bases techniques pour la prise de vue, de son et le montage, savoir les mettre en oeuvre de manière autonome.
  • Appréhender les aspects artistiques du montage, et plus généralement de l’écriture documentaire.

Public concerné

Profil

Journalistes, auteurs, réalisateurs et plus largement tout professionnel de l’audiovisuel souhaitant appréhender de manière globale et pratique les spécificités de la réalisation documentaire, de l’écriture au montage.

Pré-requis
  • Etre parfaitement familiarisé à l’usage générique de l’outil informatique (Mac ou PC).
  • Etre à l’aise en expression écrite comme orale.
  • Une expérience professionnelle préalable en écriture audiovisuel et/ou prise de vues et/ou de son et/ou de montage est par ailleurs fortement recommandée.
Conditions d’accès
  • Accès gratuit pour les intermittents relevant de la catégorie professionnelle « techniciens du cinéma et de l’audiovisuel » justifiant de 2 ans d’ancienneté dans la profession et de 130 jours de travail répartis sur les 24 mois précédant la demande de stage.
  • Accès possible pour les autres catégories d’intermittents sur étude de dossier par l’AFDAS (renseignements au             01 44 78 38 44 ).
  • Ouvert aux salariés dans le cadre de la formation professionnelle continue.

Contenu

Approche générique :

  • Analyse des genres et des formats de programmes documentaires ; aspects artistiques / aspects économiques.
  • Fondamentaux du langage audiovisuel, appliqués au documentaire.
  • Initiation à la prise de vues et de son.
  • Initiation au montage virtuel et numérique, prise en main du logiciel Final Cut Pro d’Apple.

Conception & réalisation d’un projet personnel (10 minutes environ) :

  • Ecriture d’un dossier complet de pré production.
  • Repérages et préparation technique du tournage.
  • Tournages par binôme.
  • Analyse critique des rushes.
  • Montage complet de son propre film.
  • Visionnage et analyse collectifs des films terminés.

Maîtrise d’ouvrage

Jérome Kanapa
réalisateur, documentariste, directeur de production.

Méthodes pédagogiques

Privilégiant un apprentissage de type appropriatif et collaboratif, ce stage est essentiellement axé sur la pratique et l’échange.

Chaque participant est amené, en moins de 6 semaines, à concevoir, écrire, tourner et monter un film court documentaire (environ 10 minutes, soit 4 heures de rushes maximum), à partir d’un thème imposé (le sujet et le traitement restant libres). De plus, il participe en tant que technicien au tournage du film de son binôme.

Ce travail est encadré en permanence par des professionnels confirmés, qui introduisent les outils théoriques et pratiques indispensables à la réalisation documentaire, apportent des conseils spécifiques à chaque projet et fixent des limites à l’exercice (4 heures de rushes maximum, tournage sur une période donnée…). Ces professionnels n’interviennent toutefois jamais directement dans la réalisation des films à la place des stagiaires.

Tous les participants assument donc successivement les fonctions d’auteur, d’opérateur de prise de vue, de preneur de son et de monteur, en restant constamment le réalisateur, c’est-à-dire le maître d’œuvre, de leur propre film.

Cette approche ne permet évidemment pas l’acquisition approfondie de toutes les compétences, techniques et artistiques, de ces différentes professions rassemblées. Un tel exercice vise davantage :

  • à appréhender de manière globale toutes les étapes de « fabrication » d’un film documentaire, de l’écriture à la post-production, pour être capable de mieux les coordonner,
  • à se confronter aux contraintes de temps, de moyens et de polyvalence qui prédominent aujourd’hui en production documentaire, pour mieux les dépasser,
  • à expérimenter des solutions techniques et artistiques simples et pertinentes pour servir au mieux le projet de film.

Acquérir confiance en soi, gagner en autonomie, savoir transmettre ses intentions (à un producteur, un collaborateur technique…) et les traduire à l’image, telles sont les objectifs principaux de ce stage d’initiation à l’écriture et la réalisation documentaire.

Cifap organise parallèlement à cette formation conventionnée, une formation longue en CIF de 14 semaines Réalisation documentaire dont l’objectif est d’être capable de mettre en oeuvre de manière autonome et professionnelle un projet de film documentaire.

A ce titre, et conformément à la Charte de Qualité Formation AFDAS, le film réalisé à l’issue de la formation doit être pris en tant qu’exercice (et non en tant qu’œuvre artistique à part entière), c’est-à-dire que sa qualité finale importe moins que l’apprentissage qu’il rend possible. L’essentiel est avant tout de comprendre pourquoi telle chose est réussie et telle autre non, et d’acquérir méthodes et expériences en réalisation documentaire.

Intervenants

Jérôme Kanapa
réalisateur, directeur de production (maîtrise d’ouvrage et direction pédagogique) / Auteur de plusieurs long-métrages de cinéma : « La République est morte à Dien Bien Phu » avec Jean Lacouture produit par Vincent et Louis Malle, « Mai 68 » produit par Vincent et Louis Malle, « Histoire d’aller plus loin » avec Bernard Paul, « En l’autre bord », film de fiction avec Françoise Lebrun, Macha Méril et Raymond Bussières / Réalisateur de nombreux reportages pour Pierre Lescure, Michel Thoulouze et Jean-Marie Cavada (plus de 60 reportages de 52′ ou 26′) parmi lesquels : « La piste Ho Chi Minh », « On n’a pas tous les jours 20 ans… », Plusieurs « Brûlures de l’Histoire » : « Mr K », « La chute de Saigon », « La vie en bleu… », Soirées thématiques ARTE : « L’affaire Rajk », sélectionné au Festival de Pessac, « Histoire de la guérilla en Amérique latine » avec Gérard Chaliand…

et

Laetitia Mikles, scénariste et réalisatrice. Diplômée en Droit et Sociologie, elle aborde le cinéma documentaire à partir de 1998. Son travail de création est à chaque fois remarqué par la SCAM qui lui attribue plusieurs bourses Brouillon d’un rêve. Son film « Rien ne s’efface », réalisé dans le cadre d’une résidence d’artiste au Japon, a en outre reçu le prix Découverte de la SCAM en 2010. Laetitia Mikles est par ailleurs critique, journaliste (notamment pour le journal Positif) et lectrice de scénario (Arte, Canal +…).

et

Aline Houdy

auteur réalisatrice, journaliste et rédactrice en chef. 20 ans d’expérience en reportages radio, télévision et presse écrite / Rédactrice en chef du « Magazine de la Santé » (la Cinquième), / Journaliste permanente pour « Saga-Cités » (France 3), / Reporter pour « La Marche du Siècle » (France 3), « Edition Spéciale », « Ligne Directe », « Autrement dit » (Antenne 2), pour Médecins sans Frontières…

ou

Olivier Horn, auteur et réalisateur. epuis 20 ans, Arte, France télévisions lui doivent de nombreux documentaires diffusés sur leurs antennes. Il a obtenu le grand prix de la SCAM en 2003 pour « Un amour à Pékin ». Olivier anime par ailleurs l’atelier documentaire de la Fémis.

et

Sylvia Calle, réalisatrice et chef opératrice en film documentaire et en fiction : Diplômée de l’ENSAD (Département photographie) et de la Fémis (Département Image). Son travail pour le cinéma et la Télévision (Arte, Canal +, la Cinquième, France 3, Planète…) a été de nombreuses fois sélectionné en festival et primé.

et

Florence Bon, chef monteuse. Diplômée de l’IDHEC. Plus de 15 années d’expérience en montage : documentaires (FR2, FR3, ARTE, CANAL +…), long-métrages (« Lune Froide » de Patrick Bouchitey, « Chili con Carne » de Thomas Gilou, « Mille Bornes » d’Alain Beigel, « Le Comptoir » de Sophie Tatischef…), téléfilms, courts métrages…

et

Cam Tho, chef monteuse : Inscrite au planning montage de France 2 (journaux, émissions TV…), assistante monteuse en long métrage (« Les gens de la Rizière » de Rithy Panh, « Le nuage » p a g e 4 de Bertrand Van Effenterre, « L’homme de trop » de Dai Sijie…), chef monteuse en documentaire (Point du Jour…)

Ou tout autre intervenant de compétences et de réputation au moins équivalentes.

Moyens techniques

  • 1 ordinateur par stagiaire pour l’écriture du projet (avec connexion internet et imprimante en réseau)
  • 1 unité complète de tournage DV par binôme ; caméras HVX-200, pieds, mixettes, perches, micros HF…
  • 1 station de montage Apple Final Cut Pro et un magnétoscope DVCam par stagiaire
  • Matériel de visionnage (vidéo projecteur, écran plasma…)

Il y aura trois sessions de cette formation en 2013:

  • du 11 Février 2013 au 22 Mars 2013
  • du 27 Mai 2013 au 05 Juillet 2013
  • du 04 Novembre 2013 au 16 Décembre 2013 (sous réserve)

Je vous invite à contacter Nathalie Bédin ou Anaïs Lenoir pour toute information complémentaire: 01 48 18 28 38

Copyright©Nathalie Lenoir 2013



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter



1.15 Actualité-Garanties-468x60