Les 8 règles d’écriture de Neil Gaiman

Après avoir passé les dernières semaines à écouter de grands théoriciens du scénario nous livrer leurs préceptes, je vous propose de parler écriture avec l’un de ceux qui la pratiquent, le romancier/scénariste britannique Neil Gaiman. Vous constaterez que ses propres règles sont plus une philosophie de vie qu’une doctrine, un excellent complément en somme!

Neil Gaiman, dont nous avons déjà visité le bureau, est un romancier et scénariste BD britannique résidant aux USA. Auteur prolixe, on lui doit notamment le délicieux conte noir Coraline et le roman de fantasy Stardust, tous deux portés à l’écran, mais aussi la franchise Sandman publiée par DC comics. Il est très présent sur la toile, notamment via son blog et Twitter.

Les conseils d’écriture qui suivent sont issus d’une série d’interviewes publiées par le Guardian en 2010. Elles ne s’appliquent pas seulement au scénario mais à tous les types d’écriture:

  1. Ecrivez.
  2. Couchez un mot après l’autre. Trouvez le mot juste, puis lâchez-le.
  3. Finissez le projet que vous êtes en train d’écrire. Quoi que ce soit d’autre que vous ayez à faire, finissez ce projet.
  4. Mettez votre texte de côté. Puis lisez-le en essayant d’imaginer que vous le lisez pour la première fois. Montrez-le à des proches dont vous respectez l’opinion et qui aiment ce genre d’histoires.
  5. Souvenez-vous: quand ces lecteurs vous signalent quelque chose qui ne fonctionne pas selon eux, ils ont presque toujours raison. Lorsqu’ils vous disent précisément quel est le problème et comment le résoudre, ils ont presque toujours tort.
  6. Résolvez ce ou ces problème(s). Rappelez-vous que, tôt ou tard, avant même d’atteindre la perfection, vous devrez laisser aller ce texte et passer à autre chose, commencer à écrire le texte suivant. Chercher à atteindre la perfection est comme chasser l’horizon. Ce qui importe c’est d’avancer.
  7. Riez de vos propres plaisanteries.
  8. La principale règle d’écriture, c’est que si vous la pratiquez avec assez d’assurance et de confiance en vous, vous êtes autorisé à faire ce qui vous plait. (C’est peut-être une règle de vie autant que d’écriture. Mais c’est certainement vrai pour l’écriture.) Donc, écrivez votre histoire de la façon dont elle doit être écrite. Écrivez-la honnêtement, et de la meilleure façon qu’il vous est possible. Je ne suis pas certain qu’il existe d’autres règles. Pas de règles qui comptent en tout cas.

Joli concentré de sagesse, n’est-ce pas? J’ajouterai toutefois que l’écriture de scénario ne permet pas autant de liberté, que ce soit par sa forme spécifique ou en raison du média auquel il est destiné. Que cela ne vous gâche pas la lecture de ces writing mantras, chers lecteurs, on peut trouver sa propre liberté d’écriture même à travers un flot de contraintes. 🙂

Copyright©Nathalie Lenoir 2013



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter




Une réflexion sur “ Les 8 règles d’écriture de Neil Gaiman ”

Les commentaires sont fermés