Deux heures en compagnie d’Alan Ball!

S’il est de nombreux scénaristes hollywoodiens que j’admire, Alan Ball est sans conteste celui que je préfère entre tous. C’est bien simple: que ce soit pour le petit ou le grand écran, il a signé exactement le genre d’oeuvres que je rêverais d’écrire moi-même. J’aime les thématiques qu’il aborde et surtout le ton avec lequel il les traite, ce mélange d’humour noir et de sensibilité subtile, servi par des personnages monstrueusement humains, du grand art!

Je viens de tomber sur une passionnante interview vidéo dans laquelle il évoque son parcours de scénariste et son rapport à l’écriture, deux heures de pur kif que je souhaiterais partager avec vous.

Dramaturge devenu scénariste de sitcoms, la carrière d’Alan Ball explose lorsqu’il décide de jeter l’éponge, en 1999, las « d’écrire des séries qu’il ne regarde même pas » pour signer on spec le formidable script d’American Beautyque mettra en images Sam Mendes.

C’est en véritable rock-star qu’il retournera travailler pour la télévision, créant pour HBO deux séries télévisées génialissimes, Six Feet Under et True Blood.

Il développe actuellement un nouveau show intitulé Banshee pour Cinemax, chaine du groupe HBO. Comme son titre ne l’indique pas, il se déroulera au beau milieu des terres Amish de Pennsylvanie. En voici le pitch: Après l’assassinat du shérif d’une petite commune (Banshee), un ex-détenu expert en arts martiaux postule pour prendre sa succession, des projets très personnels en tête… Mystère, mystère! Comme souvent chez Alan Ball, le ton oscillera entre action et humour noir mais, contrairement à True Blood, on n’y trouvera aucun élément surnaturel. Miam quand même!

Dans l’interview que je vous propose de découvrir aujourd’hui, Alan Ball se livre avec beaucoup de générosité, retraçant sa carrière de scénariste, de sa genèse lorsqu’il inventait des histoires au cours de son enfance jusqu’à aujourd’hui. Il y évoque sa première carrière d’acteur et dramaturge, son expérience malheureuse (bien qu’über successful) d’auteur de sitcom, son besoin de développer ses propres projets, des histoires qui le touchent à un niveau personnel, le dilemme de quitter un job de scénariste de sitcom très bien payé pour écrire un film de cinéma de son seul chef, la genèse d’American Beauty et Six Feet Under, le challenge de faire évoluer la façon dont les homosexuels sont représentés par le petit écran, comment il dirige sa writing team…

Trêve de paraphrase, Alan Ball vous racontera tout ça bien mieux que moi: 😉


Oh punaise, j’aimerais vraiment vous faire visiter le bureau d’Alan Ball un de ces quatre!!!

Copyright©Nathalie Lenoir 2012



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter


2 réflexions sur “ Deux heures en compagnie d’Alan Ball! ”

Les commentaires sont fermés