Une fiche de lecture signée… John August!

John August est, à l’heure actuelle, l’un des scénaristes américains les plus reconnus, notamment grâce à ses collaborations avec Tim Burton, mais comme nombre de ses confrères, il a débuté sa carrière en jouant les lecteurs de scénario.

Parmi les quelques deux cent scripts qui sont passés par ses mains lors de sa première année d’étude à l’USC, un spec intitulé Natural Born Killers signé d’un certain… Quentin Tarantino! Que diriez-vous de lire le compte-rendu?

Petite piqure de rappel. Un spec-script est un scénario initié par son seul auteur, qui démarche ensuite les studios, via son agent,  dans l’espoir de le vendre. Si en France cette démarche est généralement vaine, les scénaristes travaillant essentiellement sur commandes, les choses sont quelque peu différentes outre-Atlantique, en vertu de la concurrence féroce que se livrent les grands studios, toujours avides de dénicher le perle rare avant leur voisin.

Quelle meilleure façon de devenir scénariste que d’apprendre à lire et évaluer le travail d’autres auteurs? C’est en tout cas ce que professent les studios Hollywoodiens qui embauchent volontiers parmi leurs lecteurs des étudiants d’écoles de cinéma. Le grand John August, l’un des scénaristes les plus en vue outre-Atlantique, n’a pas fait exception à la règle et confesse cette expérience sur son blog. Il se souvient notamment du script d’un inconnu nommé Quentin Tarantino qu’il avait eu l’occasion d’évaluer lors de son premier semestre à l’USC et qui avait captivé son attention. Est-ce que son compte-rendu dithyrambique a influé sur le destin de l’œuvre, finalement portée à l’écran par Oliver Stone, mettant son jeune auteur sur orbite? C’est difficile à déterminer mais je vous propose, quoi qu’il en soit, d’y jeter un œil


Copyright©Nathalie Lenoir 2012



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter