Scénario-Buzz passe la barre des 10 000 visiteurs/jours!!!

Tout est dans le titre, très chers lecteurs, vous étiez hier 10848 à fréquenter ces pages et j’en suis toute retournée. Il faut dire qu’il y a un mois à peine, je me contentais de suivre le comptage plus qu’approximatif de Google Analytics, tout en sachant que l’audience de ce blog était supérieure et puis je me suis décidée à opter pour un logiciel d’analyse plus rigoureux et là, gloups!

Comme quoi il y a tout de même quelques personnes qui considèrent l’écriture de scénario comme un vrai métier…

Deux ans après sa création, il rassemblait alors quotidiennement environ 500 fidèles lecteurs de l’époque Nidinfo Scénario et Sur vos Ecrans, Scénario-Buzz vient de passer la barre symbolique des 10 000 visiteurs/jour. Qui a dit que le scénario n’est pas un sujet sexy, ou que personne ne s’y intéresse sur notre sol, hein?! 😉


 

Une fois de plus, je vous remercie, chers lecteurs et confrères, pour votre fidélité, vos gentils messages de soutien, vos suggestions d’articles, mais aussi vos commentaires passionnés. Sans cette participation de votre part, je n’aurais sans doute pas eu le courage de m’investir à ce point dans cette magnifique mais ô combien chronophage aventure.

J’aurais bien organisé un petit concours pour fêter l’évènement comme il se doit mais je pensais avoir un bon mois avant d’atteindre ce score à vrai dire… Du coup je vous propose de nous offrir collectivement une petite séance de motivation filmique: nous sommes scénaristes, et fiers de l’être, qu’on se le dise!

Puisque c’est la Saint-Valentin aujourd’hui je vous propose de (re)découvrir un génial court-métrage d’Eric Yang (écriture, réalisation & montage) qui vous fera, je l’espère, hurler de rire. Difficile d’y résister pour peu que l’on prise l’humour de scénariste

Outre des situations criantes de vérité, d’une séance de pitch foireux à des sessions d’écriture pour le moins délirantes, en passant par l’incontournable scène au cours de laquelle la meilleure amie de l’héroïne lui conseille de se consacrer enfin à un vrai métier, vous y trouverez des clins d’œil à Twilight, mais aussi aux univers de Jane Austen, et Quentin Tarantino.


Screenwriting: A Love Story from Eric Timothy Yang.

 

Bon c’est bien gentil tout ça mais il est temps de retourner au boulot, et plus vite que ça! 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2012

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter