Coaching anti-procrastination

Souffrez-vous, à l’instar de bien des auteurs, de vendredite aiguë amis lecteurs?  En ce qui me concerne, vendredi rime en général avec « rendez-vous boulot à la chaîne », ce qui évite ce genre de tentations diaboliques. A l’heure où vous lisez ces lignes je suis d’ailleurs en train de braver le froid à travers les rues de la capitale, ce n’est pas une raison pour vous abandonner sans lecture, n’est-ce pas?

Je vous propose une petite leçon de coaching anti-procrastination car c’est l’ennemi juré du scénariste, travaillant la plupart du temps à proximité du téléviseur, lecteur DVD, de la console de jeu, et autres éléments perturbateurs, sans même parler des divers réseaux sociaux chronophages qui rythment ses journées, hem…

J’avais évoqué, dès la toute première édition de ma chronique Bigger than fiction  la procrastination, tant ce mal redoutable menace chaque auteur, même les workaholics incurrables, à un moment ou un autre. Ce n’est pas parce que je clopine, toute bleue sur mes jolies shoes, d’un rendez-vous à l’autre, que je ne garde pas un oeil sur vous, bien chers lecteurs. Pas question de vous laisser vous vautrer dans le vice tandis que j’affronte vaillamment le froid entre deux magasins de chaussures, rendez-vous professionnels! 😉

Je vous propose de terminer la semaine par une petite séance de coaching qui devrait vous faire quelque peu cogiter…


.

Si cette méthode échoue, il ne vous restera plus qu’à passer à la méthode forte

Copyright©Nathalie Lenoir 2012



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter