Le scénariste & son portable: une relation porno?

Si le cheval fut la plus belle conquête de l’homme, depuis la fin du vingtième siècle, l’ordinateur est sans conteste devenu la plus belle conquête du scénariste, surtout le portable, à tel point qu’ils entretiennent des relations qu’on pourrait qualifier… d’intimes. Attention, geek porn! Article interdit aux âmes prudes et aux Padawans mineurs, sous peine de bonne fessée…

Je ne sais pas vous, amis lecteurs, mais si je devais sauver du feu/emmener sur une île déserte/défendre au péril de ma vie un objet et un seul ce serait mon portable parce qu’il y a comme qui dirait toute ma vie professionnelle dedans.
Oh bien entendu j’effectue quotidiennement diverses sauvegardes multi-supports, en bonne scénariste paranoïaque  que je suis, et oui je pratique ardemment l’écriture manuelle, n’empêche que mon ordinateur est une véritable extension de ma petite personne, et pas seulement parce que j’appartiens à la tribu geek.

Non, comme  j’imagine maints consoeurs et confrères, je considère mon ordinateur comme un second cerveau: je lui confie tous mes écrits, mes archives, le fruit de mes recherches, mon travail photographique et il constitue bien entendu la matrice de Scénario-Buzz. Il m’accompagne douze heures par jour, de bureau en bureau, recueille félicitations et insultes au fil de mes humeurs, bref, c’est mon sabre laser de Jedi et je l’aime tellement que je lui ai donné un petit nom (on rigole mais on ne se moque pas).

Les fidèles lecteurs de ce blog, qui ont eu vent à maintes reprises de mes envies d’ iPad, concluront peut-être que j’ai des moeurs légères, je vous avoue que j’avais presque mauvaise conscience, mais j’ai  récemment découvert que les utilisateurs de portables sont de toute façon de gros cochons, comme l’atteste l’illustration qui suit, alors damnée pour damnée… 😉

Je suis encore loin d’avoir testé toutes ces positions, et vous les amis?

PS: si vous êtes vraiment très sages, je vous expliquerai prochainement comment prendre soin de votre ‘nateur adoré…

Copyright©Nathalie Lenoir 2011



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter