Coup de coeur pour Husbands de Jane Espenson

C’est la nouvelle web-série buzzissime par excellence, non seulement parce qu’elle met en scène un couple de jeunes mariés homosexuels mais aussi parce qu’elle a été créée par Jane Espenson, l’une des scénaristes de télévision les plus influentes de ces dix dernières années.  Mise sur orbite par son confrère Joss Whedon, elle semble suivre ses pas en matière de liberté créative et d’innovation. C’est bien simple, outre-Atlantique la presse professionnelle ne parle que d’Husbands, que je vous propose de découvrir à votre tour en visionnant quelques images…


Si en France la web-série traîne encore, et c’est profondément injuste, une réputation d’amateurisme, nos confrères anglo-saxons ont flairé depuis belle lurette l’incroyable potentiel de ce nouveau support, l’exemple le plus parlant étant sans doute la cultissime Dr. Horrible’s Sing-Along Blog de Joss Whedon.

Ce n’est sans doute pas un hasard si l’une de ses collaboratrice de longue date, la scénariste Jane Espenson, qu’il a successivement employée sur ses séries Buffy the vampire SlayerAngelFirefly et Dollhouse, a décidé de se lancer elle aussi dans l’aventure.

Pourquoi des scénaristes stars et ultra bien rémunérés se lancent-ils dans ce secteur à économie plus que modeste? Surtout qu’ils sont obligés de produire eux-mêmes ces fictions. Tout simplement parce que c’est un incroyable laboratoire d’expérimentation narrative qui leur offre toute la liberté créatrice que les grands networks leur refusent.

Husbands n’a rien de révolutionnaire de par sa forme, ou son sujet, l’homosexualité, mais on imagine mal l’impertinence de son ton s’exprimer sur un des networks pour lesquels Jane Espenson travaille habituellement. Ce qui est assez insolite aussi, c’est le battage médiatique autour de cette web-série, lancée comme un véritable show télévisé. Elle vient par exemple d’avoir les honneurs du dernier Comic-Con new-yorkais et la créatrice multiplie les interviewes dans la presse web mais aussi papier. Voici par exemple une interview accordée à Whedonesque, que les Whedon-addicts connaissent sans aucun doute:


 

Husbands, c’est un peu la regrettée sitcom Dharma & Greg version gay: un couple que tout oppose se retrouve marié après une nuit de biture à Las Végas et doit apprendre la vie à deux, ou plutôt à trois puisque la meilleure amie se tape méchamment l’incruste. Structure feuilletonnante, humour acide, guests stars tout droit issus de l’univers Whedonesque, la recette prend plutôt bien je dois dire et j’ai visionné les onze premiers épisodes (format 1 minute 30) à la suite.

Je vous invite à découvrir quelques images pour vous mettre en appétit, le teaser du show tout d’abord:


 

Puis le premier épisode:


 

Tous les épisodes sont disponibles sur la toile, notamment sur le site officiel de HusbandsA noter que Jane Espenson tient aussi un excellent blog, Jane in Progress, même si elle n’y poste hélas plus très souvent…

Qu’avez-vous pensé d’Husbands chers lecteurs? Envisagez-vous de vous lancer dans l’écriture d’une web-série?

Copyright©Nathalie Lenoir 2011

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter