Rentrée US: trois séries buzzissimes!

Comme nombre d’entre vous j’imagine, je suis absolument, totalement, gravement sérievore et si le débat alimenté par certains journalistes et analystes depuis quelques mois sur la pseudo-rivalité entre séries françaises et américaines me fait doucement ricaner (à l’instar de nombre de mes confrères), j’admire énormément le talent des scénaristes anglo-saxons… ainsi que l’audace de leurs diffuseurs.

Bref, à chaque rentrée c’est la même chose: je salive à l’idée de découvrir de nouveaux shows susceptibles de me faire vibrer, rêver et espérer que les mentalités se débloquent sur notre sol… En 2010-2011, je dois avouer que j’ai été très déçue par maintes de mes découvertes, la morne adaptation de The Walking Dead, en tête, mais je nourris de grands espoirs pour les prochains millésimes, notamment grâce à trois séries dont je vous propose de découvrir échos et premières images…

Je vous en parlais mardi matin, la pseudo-rivalité entre séries françaises et américaines, est un sujet très en vogue dans les médias ces derniers mois, sic! Ne nous étendons pas encore sur ce faux débat qui n’est en aucun cas le propos de cet article (et de ses éventuels commentaires).

Non, aujourd’hui j’ai simplement envie de vous faire partager quelques images et les premiers échos de trois nouveautés des networks américains que je trouve trèèèèès alléchantes.

Homeland tout d’abord: créé par Howard Gordon & Alex Gansa d’après une série israëlienne intitulée Hatufim, de Gideon Raff, cette série d’espionnage (12 x 42′) sera lancée sur Showtime le 2 octobre prochain. Le titre fait référence au département de la sécurité intérieure des USA  (United States Department of Homeland Security). Le tandem Gordon/Gansa s’est formé sur les bancs de l’université de Princeton dans les années quatre-vingt. Ils ont fait leurs premières armes hollywoodiennes sur diverses séries télévisées avant de se faire remarquer par Chris Carter qui les a embauchés sur sa mythique The X Files. Par la suite, Howard Gordon sera pris sous l’aile de Joss Whedon, travaillant sur Buffy the vampire slayer puis sur son spin-off Angel. Il deviendra enfin showrunner sur 24, excusez du peu!

Homeland aborde un sujet extrêmement sensible outre-Atlantique: les récentes guerres d’Irak et d’Afghanistan et le risque terroriste qui en découle, sous un angle particulièrement anxiogène: et si cette menace venait directement des rangs américains?

Synopsis: Dix ans après la disparition de deux soldats américains lors de l’invasion de Bagdad, l’un d’entre eux réapparaît, il est le seul survivant du bombardement. Lorsqu’il revient aux Etats-Unis, il est accueilli chaleureusement par sa famille, ses amis et le gouvernement. En parallèle, un agent de la CIA qui a passé plusieurs années en Afghanistan reçoit d’un de ses informateurs une note sans équivoque : le héros agirait en réalité en tant qu’espion, préparant la prochaine attaque sur le sol américain… Source: Allociné

Ajoutez à cela un casting mené par Clare Danes et Mandy Patinkin et vous partagerez peut-être mon enthousiasme pour le projet. Voici quelques images pour achever de vous convaincre:


J’ai également hate de découvrir The Playboy Club. Annoncé comme un Mad Men dans l’univers du sexe, ce show  (13 x 42′) créé par Chad Hodge sera diffusé sur NBC dès le 19 septembre. Il suit le quotidien des employées du tout premier des mythiques clubs, situé à Chicago, le tout sur fond d’intrigue politico-policière. L’histoire se déroule lors d’une année ô combien charnière pour l’histoire des USA, à savoir 1963.

Hugh Hefner, iconique fondateur de l’empire Playboy, s’est vu accorder un droit de regard sur tous les scénarios mais n’en a officiellement pas abusé.

Synopsis : Un groupe de femmes, toutes plus jolies les unes que les autres, travaille dans les années 60 pour le club « Playboy » à Chicago, devenu rapidement un lieu incontournable de la nuit. Maureen est la petite nouvelle, au passé mystérieux et douloureux; Carol Lynne est une bombe de 30 ans, star établie du club, qui sait que ses jours sont comptés face aux nouvelles arrivantes; Alice est une playmate un peu étrange, mariée, qui prend soin de tout le monde sauf d’elle-même… Source: Allociné

Comme il fallait s’y attendre, avant même la diffusion de la moindre image, les ligues puritaines et anti-pornographie se sont insurgées contre cette série, qui n’en est que plus attendue. A voir ces premières images, l’intérêt du show se situe franchement ailleurs que dans les scènes de fesses…


Si ces deux projets me font saliver, je suis encore plus alléchée par l’annonce de la création d’un nouveau show signé Alan Ball. Produit pour Cinemax, une chaine du groupe HBO, il s’intitulera Banshee et se déroulera, comme son titre ne l’indique pas, au beau milieu des terres Amish de Pennsylvanie. En voici le pitch: Après l’assassinat du shérif d’une petite commune (Banshee), un ex-détenu expert en arts martiaux postule pour prendre sa succession, des projets très personnels en tête… Mystère, mystère!

Comme souvent chez Ball, le ton oscillera entre action et humour noir mais, contrairement à True Blood, on n’y trouvera aucun élément surnaturel. Miam quand même!

Mais pour découvrir cette série, il faudra hélas attendre une saison supplémentaire, argh! Je me consolerai donc avec les shows précédemment cités… plus les nouvelles saisons de tous ceux que je suis déjà (Dexter, Californication, Sons of Anarchy, Breaking BadTrue Blood…)

Cette sélection est bien entendu 100% subjective et je vous invite à partager vos propres goûts & attentes en matière de séries, américaines ou autres, via les commentaires de cet article…

Copyright©Nathalie Lenoir 2011


Follow Nathalie_Lenoir on Twitter



Une réflexion sur “ Rentrée US: trois séries buzzissimes! ”

Les commentaires sont fermés