Réédition de la Dramaturgie d’Yves Lavandier

 

Je reçois régulièrement des livres à chroniquer pour Scénario-Buzz mais je dois dire que le colis arrivé il y a une dizaine de jours avait une valeur toute particulière à mes yeux. Parmi les trois ouvrages qu’il contenait figurait la toute nouvelle édition du best-seller d’Yves Lavandier, Ze Bible des manuels d’écriture français, le tout premier que je me sois offert lorsque j’ai décidé de devenir scénariste, il y a une dizaine d’année de cela.

Jeunes Padawans réjouissez-vous, cet ouvrage de référence, en rupture de stock depuis des années, est à nouveau disponible!

Puisque la première étape pour devenir scénariste consiste en toute logique à s’initier aux mécanismes complexes de la dramaturgie mais que tout le monde ne peut hélas accéder à une formation, autant dire que la plupart des Padawans deviennent autodidactes, ce fut d’ailleurs mon cas. Mais autodidacte ne veut pas dire « lire trois articles sur le Net et écrire à la sauvage ses premiers scénarios », loin s’en faut. Cela implique d’étudier longuement et assidûment les règles d’écriture spécifiques au scénario, muni(e) de divers manuels et de prendre des notes, de réaliser des fiches, comme on le ferait en classe.




On me demande souvent lesquels je recommande, je compte d’ailleurs vous proposer prochainement une bibliographie par niveaux, mais ce qui est certain, c’est que si je devais ne citer qu’un seul et unique ouvrage, ce serait La Dramaturgie d’Yves Lavandier.

Pourquoi? Parce qu’il est à la fois extrêmement complet et très accessible au profane. L’auteur y décrypte, étape par étape, tous les mécanismes du récit, exemples à l’appui. Il propose également des pistes pour appliquer ces règles à des écritures spécifiques, comme le documentaire, un index de toutes les oeuvres analysées (elles sont pléthore) et un lexique.

Si les termes conflit, protagoniste, obstacles, suspense, caractérisation, structure en trois actes, préparation, ou encore ironie dramatique, vous semblent totalement ésotériques, il est plus que temps de vous plonger dans ce formidable manuel. Ne vous laissez pas décourager par son volume. S’il y a certes une somme considérable d’enseignements à acquérir, l’écriture est très fluide et  pédagogique.

Basé sur La Poétique d’Aristote, La Dramaturgie analyse les mécanismes du récit de théâtre, de cinéma, télévision, bande-dessinée et radio, en partant d’une vision synthétique pour revenir sur des notions de plus en plus spécifiques. En décortiquant la manière dont sont construites de célèbres oeuvres dramatiques, et la finalité de ces choix, l’auteur nous explique comment structurer notre propre intrigue.

Quoi de neuf dans cette cinquième réédition? Et bien les exemples tout d’abord, remis au goût du jour, mais aussi le sommaire. On n’ y trouve plus que la partie théorique de l’apprentissage, Yves Lavandier ayant décidé de traiter les parties pratiques dans deux nouveaux manuels que je vous présenterai très prochainement dans ces colonnes.

C’est avec une grosse pointe d’émotion que j’ai parcouru cette nouvelle édition, ça m’a rappelé l’époque finalement pas si lointaine ou j’étais plongée dans l’étude de la Bible comme je l’appelais, ouvrage que j’ai d’ailleurs gardé à portée de main tout au long de l’écriture de mes premiers scénarios, le temps d’être certaine de tout avoir bien assimilé. Non seulement ce livre m’a permis de comprendre les bases de l’écriture mais il m’a donné envie de poursuivre mon apprentissage.




Ça fait tout drôle de mesurer le chemin parcouru et je me dis avec le recul que l’achat de la seconde édition (c’est pas ça qui va nous rajeunir), à l’époque où j’étais toute jeune et fauchée, représente l’un de mes meilleurs investissements à ce jour…

Ma parole n’a bien entendu aucune valeur d’Évangile mais je suis loin d’être la seule scénariste à considérer ce livre comme une référence absolue. Il a été traduit en anglais, en italien et en espagnol, et pour l’anecdote, lorsqu’il était en rupture de stock, il s’écoulait à près de… deux cent cinquante euros sur le marché de l’occasion !

Rassurez-vous, il ne vous en coûtera que trente-quatre pour acquérir cette toute nouvelle édition, que vous pourrez trouver en librairie ou directement sur la boutique en ligne de l’éditeur.

Je vous laisse en compagnie d’Yves Lavandier dans la cultissime Minute du scénariste de l’UGS…

Coming next: la chronique de deux tout nouveaux ouvrages d’Yves Lavandier…

Copyright©Nathalie Lenoir 2011

 

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter