Le Festival International des Scénaristes a encore besoin de nous!

Ami(e)s scénaristes, Jedis comme Padawans, à l’heure où le festival Scénaristes en Séries est suspendu, le maintien du Festival International des Scénaristes de Bourges est capital pour notre profession. Il est d’autant plus important que cette manifestation, entièrement vouée à la belle profession qui est la nôtre, repose sur un esprit de transmission des savoirs, mettant le pied à l’étrier à de nombreux jeunes scénaristes, notamment par le biais des Marathons d’Ecriture.

Je vous en ai déjà parlé dans ces colonnes, l’édition 2011 a été assombrie par le désistement brutal de l’ADAMI, quelques semaines à peine avant l’ouverture!

Aujourd’hui le constat est sans appel: pour continuer à proposer un programme ambitieux, les organisateurs ont besoin de combler ce trou dans leurs recettes. L’appel à dons du mois de mai a porté ces fruits mais il manque encore quelques euros dans l’escarcelle…

Certains d’entre vous ont suivi mes aventures berruyères en live via Twitter, ou lu mon bilan dans ces colonnes, voire fait la connaissance de mes deux filleuls du Marathon d’Ecriture du Court-Métrage, ils connaissent donc mon attachement pour cette manifestation unique en son genre qu’est le Festival International des Scénaristes de Bourges. Il est indispensable pour notre profession qu’il continue à exister car non content de jeter un gros coup de projecteur sur l’écriture de scénario sous toutes ses formes, il permet à des auteurs débutants de faire leurs premiers pas professionnels en rencontrant scénaristes, producteurs et réalisateurs professionnels.

Le vaste appel à dons lancé en mai dernier a porté ses fruits mais il manque encore un peu plus de trois mille euros, une somme finalement très vite atteinte si chacun des deux mille lecteurs quotidiens de ce blog consent à faire un don, même minime…

A noter que dès les cinq mille euros atteints, un tirage au sort sera organisé parmi les donateurs, avec à la clé une invitation tous frais payés (accréditation, transport, hébergement, …) pour la quinzième édition du Festival !

L’APPEL A DONS SE POURSUIT JUSQU’AU 31 JUILLET !

 





 

Scénaristes, jeunes auteurs, réalisateurs, producteurs, acteurs, nous avons toujours besoin de VOUS !

Un grand merci  pour tous ceux qui ont déjà aidé le Festival international des scénaristes.

Ghislain C, Santiago A, Christophe T, Pascale B, Maryanne Z, David P, Nathalie L, Claire A, Déborah H, Ingrid R, Karine B, Bruno V, Quoc D, Laura G, Pascal J, Olivier C, Stéphane F, Eric M, Frédéric N, Anne G, Marie M, Albert P-L, Claude D, Laurent C, Sonia D, Christophe B, Marc J, Emmanuelle B, Françoise R.

Nous avons été particulièrement touché par votre geste qui nous a fait chaud au cœur ! Cette première récolte de dons a été une incroyable bonne surprise qui nous a remonté le moral à bloque.
Nous avons pour l’instant récolté 1300 €. Le festival va repartir sur des bonnes bases et filer sur sa mob !
Cependant l’appel à dons va se poursuivre jusqu’au 31 juillet afin de parvenir à la somme de 5000 €. Nous pourrons alors effectuer notre tirage au sort et offrir à l’un d’entre-vous une invitation (transport, hébergement, accréditation)  au Festival 2012qui s’annonce plein de promesses et de rendez-vous passionnants.
En vous renouvelant nos remerciements les plus chaleureux.

SOUTENEZ LE FESTIVAL. FAITES UN DON. Particuliers, entreprises, donnez ce que vous voulez (5 €, 10 €, 20 €, 500 €, 1000 €, 3 000 000 € !!! ….)

Cliquez sur l’icône « Faire un don »

 

 

 

 

Payez en ligne. Vous n’avez pas besoin de disposer d’un compte Paypal pour faire un don.

Votre participation est essentielle et nous vous en remercions dès à présent.

Un reçu vous sera délivré vous permettant de déduire ce don de vos impôts en tant queparticulier(66% du montant de votre don est déductible de l’impôt sur le revenu dans la limite de 20% du revenu imposable) ou en tant qu’entreprise (en vertu de la loi du 1er août 2003, 60 % de votre don financier est déductible du montant de l’impôt sur les sociétés).

 

Copyright©Nathalie Lenoir 2011

 
Follow Nathalie_Lenoir on Twitter