La relation scénariste/réalisateur: le point de vue de Laurent Tirard

Si en télévision, le scénariste croise rarement celui ou celle qui mettra son texte en images, leur rencontre est au cœur même de la création cinématographique. De l’alchimie plus ou moins forte de leur association dépend la qualité de narration d’un futur film, aussi le sujet mérite t-il d’être creusé.

Je vous propose aujourd’hui d’écouter le témoignage de l’auteur-cinéaste Laurent Tirard.

La relation avec un réalisateur est l’un des aspects que je préfère dans mon métier, au point de privilégier depuis deux-trois ans les projets pour le grand écran, malgré les péripéties économico-shakespeariennes et les contretemps qui vont souvent de paire (sic!) …

C’est que voyez-vous, amis lecteurs, chacune de ces collaborations à géométrie variable est une aventure humaine enrichissante, n’oublions pas que le scénario est la pierre angulaire d’un travail grandement coopératif entre le ou les auteurs et tous les intervenants du futur film.

J’ai déjà traité le sujet dans ces colonnes, et compte bien y revenir dès que l’occasion se présente, parce qu’il est toujours passionnant de savoir comment des confrères abordent leur travail.

Je vous propose aujourd’hui d’écouter cette interview de l’auteur et cinéaste Laurent Tirard (Molière, Le Petit Nicolas…), qui conçoit l’écriture avec Grégoire Vigneron comme une simple collaboration entre co-scénaristes, sans hiérarchie réelle même s’il lui incombe bien entendu, en tant que réalisateur, de trancher face à certaines décisions.

A noter que leur relation professionnelle se décline sous diverses formes: ils co-écrivent également des films que réalise Grégoire Vigneron (Sans laisser de traces) et des films pour d’autres cinéastes comme Éric Lartigau.

 



Laurent Tirard : le couple scénariste/réalisateur par SACD

Copyright©Nathalie Lenoir 2011

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter