Quentin Tarantino évoque l’écriture de Pulp Fiction

Je suis toujours embêtée lorsqu’on me demande quels sont mes films favoris parce qu’en terme d’inspiration, ils sont légion et la sélection est pour le moins éclectique.

Si je repense cette liste d’un point de vue plus émotionnel, en revanche, certains titres se détachent instantanément du lot et Pulp Fiction est de ceux-là. Non seulement j’adore Quentin Tarantino, sa cinéphilie déjantée, son écriture éclatée mais précise, ses personnages hallucinants et ses dialogues cultes, mais ce film-là représente un moment-charnière de mon existence. Imaginez donc ma joie quand je suis tombée sur ces interviewes vidéo au cours desquelles mister Q.T. évoque l’écriture de ce petit bijou!

Quentin Tarantino est l’un des grands maîtres du récit déstructuré, qu’il manie avec une aisance qui force le respect. Quel que soit le genre cinématographique auquel il s’attaque (et ils les a presque tous abordés), ses films sont toujours très attendus, et pour cause! Le cocktail de base est toujours le même: humour, action, hommages cinéphiles multiples et casting trois étoiles, et la recette fonctionne à merveille tant le cinéaste est inventif. Des films de gangster Reservoir dogs et Pulp Fiction, au solaire polar Jackie Brown, du sanguinolent diptyque Kill Bill, mélange de film d’art martiaux et de western, à l’horrifique Death proof, sans oublier son survitaminé film de guerre Inglorious Basterds (qui je dois tout de même l’avouer m’a énormément déçue), mister Q.T. sait tout faire.

Non content d’être un incroyable faiseur d’images qui recrache sa cinéphilie dévorante à chaque plan ou presque, Quentin Tarantino est avant tout un scénariste de talent. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a débuté sa carrière, signant notamment True Romance pour Tony Scott, From Dusk Till Dawn pour son compère Robert Rodriguez ou encore Natural Born Killers (avec David Veloz & Richard Rutowski) pour Oliver Stone.

Dans les interviewes qui suivent, il évoque l’écriture de Pulp Fiction, qu’il a co-signé avec Roger Avary, lui a valu une Palme d’Or à Cannes et fait partie, selon le très prestigieux American Film Institute, des 100 meilleurs films américains de l’Histoire:

La prémisse de Pulp Fiction:


Comment traiter le film de gangsters:


Les choix moraux des personnages:


Le cultissime Royal with cheese:


La rencontre Vincent Vega / Mia Wallace:


Dialogues, la Tarantino’s touch:


A noter qu’il est possible de lire le scénario de Pulp Fiction, en PDF, et gratuitement, enjoy!

Copyright©Nathalie Lenoir 2011


Follow Nathalie_Lenoir on Twitter